“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Trophées de Monaco-Matin: le palmarès 2014 dévoilé

Mis à jour le 17/12/2014 à 15:32 Publié le 16/12/2014 à 15:30
Trophées du club de l'Eco de Var-Matin: le palmarès 2014 en images
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Trophées de Monaco-Matin: le palmarès 2014 dévoilé

Six prix ont été attribués dont un spécial du jury à Ornella Barra, chief executive d’Alliance Boots, « l’une des femmes les plus influentes du monde » selon Fortune

Six prix ont été attribués dont un spécial du jury à Ornella Barra, chief executive d’Alliance Boots, « l’une des femmes les plus influentes du monde » selon Fortune

La troisième cérémonie de remise des Trophées du Club de l'Eco de Monaco-Matin, conduite en partenariat avec la Chambre de développement économique de Monaco (CDE) a tenu ses promesses. Notamment parce que, selon les mots du président de la CDE, « le palmarès 2014 reflète parfaitement la diversité et le dynamisme du tissu économique » de la Principauté.

Une femme d'exception

Comme l'a rappelé Michel Dotta en préambule :« Monaco, c'est 2 km2, 37 000 habitants, 4 200 entreprises et un PIB de près de 5 milliards d'euros en 2013. La croissance est de 9,3 %. Monaco, c'est aussi une population active de 51 000 personnes et au moins dix fois plus de salariés à l'international. À lui seul, le palmarès 2014 de ces Trophées de l'économie représente un effectif cumulé de 130.000 personnes à travers le monde. Et cet effectif devrait prochainement dépasser les 360.000 salariés grâce à l'un d'entre eux… »

Une référence claire à la lauréate du prix spécial du jury, Ornella Barra, chief executive de Alliance Boots, leader dans la distribution de produits de santé et de beauté qui pèse plus de 28 milliards d'euros et qui fait de cette grande capitaine d'entreprise « l'une des dix femmes les plus puissantes au monde »,selon le magazine Fortune.

Ornella Barra, monégasque « depuis quelques années » a souligné combien elle était attachée aux valeurs de la Principauté et combien elle se sentait heureuse à Monaco, « tant au plan personnel que professionnel », confirmant également son bonheur d'organiser chaque année un grand rendez-vous international au Grimaldi Forum et nulle part ailleurs.

Ornella Barra est également très présente dans nombre d'organisations internationales et fait de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) l'un de ses chevaux de bataille. Elle a confirmé l'imminence du rapprochement avec Walgreen. Les effectifs du futur groupe dépasseront les 350 000 salariés. Le trophée lui a été remis par S.E.M. Michel Roger, le ministre d'Etat et en présence de Stéfano Pessina, le président-architecte de Alliance Boots et résident monégasque depuis 20 ans.

Club en développement

Robert Namias, président du directoire du groupe Nice-Matin et directeur des rédactions a lui aussi salué le dynamisme de l'économie monégasque. Il s'est félicité du succès du Club de l'Eco de Monaco-Matindont l'importance ne cesse de grandir depuis sa création, en 2011, remerciant nos partenaires et, en particulier la Chambre de développement économique de Monaco.

Un ban et un toast

Pour Michel Dotta, le succès de l'économie de Monaco est dû « à la détermination et à la volonté de nos dirigeants, à la stabilité de nos institutions, au talent de tous nos entrepreneurs et aux campagnes de communication du gouvernement princier ».

Et puis sans doute parce que cette journée n'était pas comme les autres - et même historique - en Principauté, la cérémonie a débuté par un ban lancé pour la famille princière et s'est terminée au café LLorca par un toast porté en l'honneur de Leurs Altesses Sérénissimes le Prince Albert II et la Princesse Charlène, pour la naissance de Son Altesse Sérénissime la Princesse Gabriella et de Son Altesse Sérénissime le Prince Héréditaire Jacques.

 


Manfredi Lefebvre d’Ovidiosacré manager de l’année 2014

Les partenaires du Club de l’Eco de Monaco-Matin ont attribué le trophée de manager de l’année 2014 à Manfredi Lefebvre d’Ovidio. Une récompense qui salue l’action d’un homme à la tête d’une grande entreprise familiale, Silversea, mais qui montre aussi le poids du secteur du tourisme dans l’économie monégasque.

Avec une flotte de huit bateaux de très grand luxe, Silversea s’impose au premier rang mondial de la croisière de luxe. L’année 2015 devrait apporter encore de nouvelles perspectives de développement à cette entreprise qui vient de fêter ses 20 ans d’existence. « Nous avons consacré énormément d’efforts à la création d’un sentiment d’élégance détendue, chaque invité faisant partie d’une grande famille raffinée à bord » explique Manfredi Lefebvre d’Ovidio dont la réputation et la renommée sont, aujourd’hui, mondiales.

 


Un prix spécial du juryà Ornella Barra (Alliance Boots)

Le nom d’Ornella Barra figure dans les classements américains des femmes les plus influentes de la planète. Née près de Gênes, Ornella Barra est une chef d’entreprise d’exception, dynamique et très impliquée dans nombre d’organisations, et citoyenne monégasque depuis 2012.

Sous sa responsabilité, la division pharmaceutique de Alliance Boots poursuit son développement à l’international et renforce sa position de leader. Son résultat d’exploitation était en hausse de 5 % en mars dernier. Membre du conseil d’administration de Generali, Ornella Barra s’attache à promouvoir « le rôle de la pharmacie de proximité ». C’est d’ailleurs en ouvrant sa propre officine qu’Ornella Barra a débuté cette incroyable carrière.

 


Noaro frères reconnu pour son investissement dans l’innovation

La famille Noaro est connue en Principauté depuis plus de 100 ans. Déjà quatre générations ont dirigé cette entreprise qui, au départ, œuvrait dans le charbon avant de se diriger vers le chauffage et la plomberie.

Aujourdhui, elle réalise un chiffre d’affaires de six millions d’euros. Elle a décroché un marché important en 2014 avec le Grimaldi Forum où elle a traité toutes les canalisations avec le nouveau procédé « Nu Flow ».

Une technique qui permet de réparer l’intérieur des canalisations sans casser le mur ou la chaussée. Désormais, le solaire et la pompe à chaleur font aussi partie du catalogue!

 


La SMA primée pour son attachement au développement durable

La Société monégasque d’assainissement (SMA) a un rôle majeur en Principauté. Les Monégasques le savent et s’en félicitent. Ce qui est moins connu – mais qui a été couronné par un trophée – c’est son engagement en faveur du développement durable. Les actions sont volontaires et le succès au rendez-vous dans des domaines variés comme l’utilisation de produits nettoyants biologiques, l’économie de la consommation de l’eau et l’utilisation de véhicules électriques aussi souvent que possible.

 


Un trophée à Banana Moon pour son engagement made in Monaco

L’histoire est née en 1984 quand trois Français, Daniel Flachaire, son épouse Véronique et Bernard Donati, croisent la route de Nat Maori, une jeune styliste américaine. De cette rencontre naîtra Banana Moon, qui commercialise ses maillots aux tons californiens à Monaco, lieu de son siège social. Fort de son succès, Banana Moon grandit au-delà des frontières françaises et s’implante en Angleterre en 2002 puis aux États-Unis en 2007. Pour se développer, la marque ne manque pas d’imagination ni de créativité autour de nouveaux produits comme les chaussures. Ce qui caractérise la direction et ses fondateurs c’est son attachement à Monaco. « Délocaliser? Jamais! Pourquoi faire? » assure Daniel Flachaire.

 


Dietsmann récompensé à l’international

Créée en 1977, Dietsmann compte 5800 collaborateurs dans le monde. La société travaille pour Total, Eni, Enel, Shell, Exon Mobil. La société dirigée par Peter Kütemann [il l’a créé, seul, en partant de zéro, ndlr] a recruté, en 2013, plus de 700 collaborateurs. Essentiellement des mécaniciens et des électriciens pour travailler sur des sites comme des barges de production et de stockage.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.