“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Suivez les répétitions du Bolchoï avec Jean-Christophe Maillot en direct sur internet

Mis à jour le 30/09/2014 à 15:48 Publié le 30/09/2014 à 14:47
Jean-Christophe Maillot et le Bolchoi en direct pour le World Ballet Day.

Jean-Christophe Maillot et le Bolchoi en direct pour le World Ballet Day. DR

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Suivez les répétitions du Bolchoï avec Jean-Christophe Maillot en direct sur internet

Dans le cadre du World Ballet Day, vous pourrez suivre en direct mercredi à 8h sur internet les répétitions de La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot par le Ballet du Bolchoï.

Dans le cadre du World Ballet Day, vous pourrez suivre en direct mercredi à 8h sur internet les répétitions de La Mégère apprivoisée de Jean-Christophe Maillot par le Ballet du Bolchoï.

Le World Ballet Day est inspiré d'une initiative du Royal Ballet lancée il y a quelques années, d'ouvrir ses coulisses pendant une journée et de le diffuser sur internet.

Depuis, l'initiative est devenue le World Day Ballet et vous offre de découvrir le quotidien de cinq grandes troupes: l'Australian Ballet, le Ballet du Bolchoi, le Royal Ballet de Londres, le National Ballet of Canada et le San Francisco Ballet. Chaque troupe se relayera pendant 4 heures, toute la journée.

Pour voir le travail de Jean-Christophe Maillot c'est à 8h le 1er octobre sur la chaîne youtube du Théâtre du Bolchoi.

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.