“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Stella Almondo lauréate des Clés d’Or à Raincy

Mis à jour le 08/04/2019 à 10:05 Publié le 08/04/2019 à 10:05
Le président des Clés d’Or, Gérard Gahnassia, ne tarit pas éloges sur Stella.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Stella Almondo lauréate des Clés d’Or à Raincy

La jeune pianiste monégasque vient de décrocher un nouveau prix, cette fois-ci au concours des Clés d’Or qui s’est déroulé, en mars, en Ile-de-France

Stella Almondo continue son petit bonhomme de chemin dans les salles de concert. Après avoir remporté un prix au prestigieux concours de piano « Jeune Chopin » à Martigny, en Suisse (Monaco-Matin du 18 octobre 2018), la jeune Monégasque de 12 ans vient de s’illustrer en Ile-de-France. Cette pianiste aussi douée qu’attachante a remporté un prix au concours international des Clés d’Or, « session piano », qui s’est tenu les dimanches 17 et 31 mars au Raincy (Seine-Saint-Denis).

Une centaine de concurrents en 1er, 2e et 3e cycles étaient en lice. Stella Almondo s’est distinguée dans la catégorie intermédiaire et devient ainsi lauréate de cette compétition.

Il faut savoir que, dans le cadre de ce concours, 1 500 à 2000 candidats sont auditionnés chaque année, tous instruments confondus, dans une quinzaine de pays (Chine, Russie, États-Unis, Israël, Bulgarie, République Tchèque…). L’objectif des Clés d’Or, pour son fondateur et directeur artistique, Gérard Gahnassia, lui-même pianiste concertiste, est de découvrir les pépites de demain.

En vingt-huit ans d’existence, cette compétition a mis le pied à l’étrier à bon nombre de musiciens qui sont aujourd’hui reconnus sur la scène internationale.

« Le jury admiratif »

Gérard Gahnassia ne tarit pas d’éloges sur Stella : « D’emblée, cette jeune pianiste de 12 ans s’est lancée dans la 2e sonate de Beethoven (1er mouvement) avec une maturité qui a laissé admiratif le jury. Les tempi toujours bien contrôlés, la rigueur rythmique, les contrastes surprenants parfois ; bref, un sens du phrasé digne déjà d’une grande ! Quant au final de la sonatine de Ravel, que la plupart des apprentis pianistes avalent à toute vitesse, Stella Almondo a pris au contraire le parti de nous le proposer dans un tempo raisonnable et parfaitement maîtrisé. De magnifiques couleurs ont ainsi pu se dégager de ce jeu fluide et rafraîchissant… »

En juin à Monaco

Stella a visiblement conquis le jury, composé de douze personnalités du monde artistique, notamment Isabelle Oehmichen, Eric Artz, Aida Marcossian et Maroussia Gentet. De quoi ravir son professeur, Amédée Briggen, du Conservatoire à rayonnement régional de Nice.

L’année 2019 s’annonce sous les meilleurs auspices pour la pianiste monégasque qui sera sur scène, chez elle, le 27 juin prochain, à l’occasion du prochain concours des Clés d’Or à Monaco (1), au CREM, puis à nouveau en octobre sur la même scène, et encore en novembre, cette fois-ci au Conseil national.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.