Rubriques




Se connecter à

Séquence nostalgie: notre top 10 des séries des années 1980

Mine d’or du petit écran avec un style très marqué, la décennie qui couvre 1980 à 1989 a donné au monde des séries devenues, avec le temps, cultissimes. Voici notre top 10.

Mathieu Faure (mfaure@nicematin.fr) Publié le 25/11/2021 à 14:41, mis à jour le 25/11/2021 à 14:25
L’immense Richard Dean Anderson, le génie qui a rendu le couteau suisse classe. Photo DR

Alors que les reboots des séries mythiques voient de plus en plus le jour comme Magnum, MacGyver, Beverly Hills ou, plus récemment Charmed, rien ne vaut la version originale.

Les années 1980 ont d’ailleurs été une mine d’or en termes de séries cultes avec des personnages iconiques et des génériques qui, en 2021, servent de sonneries de téléphone.

Bienvenue dans les années quatre-vingt, quand la banane se portait autour de la ceinture et où les séries étaient incroyables.

1. MacGyver

Richard Dean Anderson, coiffure en brosse, petit cuir aviateur, qui transforme un radiateur en bazooka avec l’aide d’un couteau suisse et sans jamais tirer avec une arme à feu, c’est l’agent secret le plus classe et pacifiste du petit écran. Sept saisons fabuleuses, ingénieuses, autour d’un mec capable de faire une bombe avec un chewing-gum et du scotch.

 

2. L’Agence tous risques

"J’adore quand un plan se déroule sans accroc." Barracuda, Futé, Looping, Hannibal, une camionnette, un générique et un carré d’As de vétérans du Vietnam devenus des mercenaires pour la défense de la veuve et de l’orphelin. Une valeur sûre. De la bonne comédie d’action avec des poursuites de bagnoles.

3. Arabesque

La série préférée de ma grand-mère. Jessica Fletcher, écrivaine à succès, s’improvise détective amatrice pour résoudre tous les crimes. Subtile et faussement naïve, une vraie réussite qui va durer douze saisons.

4. Deux flics à Miami

Michael Mann à la production (il en fera un film en 2005), des costumes empruntés à Wham! et deux héros aux patronymes qui dégoulinent de classe: James "Sonny" Crockett et Ricardo "Rico" Tubbs. Et puis on retrouve aussi Miami, la Floride, le soleil, des voyous et des flingues. Le mythe, le vrai.

5. K2000

"Les exploits d’un chevalier solitaire dans un monde dangereux. Le chevalier et sa monture! Un héros des temps modernes, dernier recours des innocents, des sans-espoirs, victimes d’un monde cruel et impitoyable". Michael Knight et Kitt, le meilleur duo de la télévision des années quatre-vingt. Prends ça, Véronique et Davina.

6. Magnum

La moustache la plus connue de la télévision. Avec une collection de chemises hawaïennes incroyable, une Ferrari, deux dobermans – Zeus et Apollon –, un majordome anglais, voici la vie incroyable du détective privé le plus médiatique de l’archipel américain.

7. Cosby Show

Première série qui met en avant un casting afro-américain, le quotidien des Huxtable, une famille afro-américaine aisée vivant à Brooklyn, New York, a révolutionné le genre et starifié l’acteur Bill Cosby.

 

8. Supercopter

Stringfellow Hawke et Dominic Santini aux commandes de Supercopter, un prototype unique d’hélicoptère militaire capable d’atteindre des vitesses supersoniques. Voilà de quoi broder quatre saisons autour de ce mythe et des poursuites aériennes. Novateur et une belle réussite.

9. V

Des visiteurs, reptiles humanoïdes, qui pompent en secret toute l’eau de la Terre et considèrent les humains comme de la nourriture, voilà le point de départ de V, cette série très visuelle qui a marqué toute une génération. Pour certains, il s’agissait d’une allégorie de la Guerre froide, pour d’autres, de la Seconde Guerre mondiale.

10. 21 Jump Street

Une brigade de police spéciale a établi ses quartiers dans une ancienne chapelle, au 21 Jump Street. Des flics très inhabituels puisque tous très jeunes à commencer par Johnny Depp qui fait ses premiers pas, remarqués, à l’écran.

Et aussi...

Mariés, deux enfants; Clair de lune; Alf, Manimal; Fame; Riptide; Nord et Sud; Mike Hammer...

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.