“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Piano Masters: un excellent cru 2012

Mis à jour le 15/06/2012 à 09:43 Publié le 14/06/2012 à 07:02
L'Américaine Claire Huangci, 22 ans, benjamine du concours.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Piano Masters: un excellent cru 2012

Ils étaient six, mercredi, en demi-finale. Tous de grand niveau

Ils étaient six, mercredi, en demi-finale. Tous de grand niveau

Si concurrents restaient en compétition pour les demi-finales des « Masters » de piano, hier. Tout au long de la journée, ils se sont succédé dans la luxueuse pénombre de la Salle Garnier. Chacun donna un concert d'une heure.

Parmi eux figuraient les deux benjamins du concours: l'Américaine Claire Huangci et le Chinois Ji Liu, 22 ans. La manière dont elle joua, les « Etudes symphoniques » de Schumann fut éblouissante.

Parmi les demi-finalistes d'hier figurait, bien sûr, le Russe Miroslav Kultyshev. Nous disons « bien sûr » à la suite de l'époustouflante interprétation de la « Sonate » de Liszt qu'il donna mardi. Voilà un sérieux prétendant à la victoire. Pour la petite histoire, il vit en couple avec la japonaise Mayuko Kamyo qui remporta, il y a cinq ans, les « Masters » de violon de Monaco.

Toujours sur le registre people, le demi-finaliste François Dumont, au jeu solide et maîtrisé, est, lui, l'époux de la radieuse Hélène Kern qui perdit avec les honneurs, l'an dernier, lors de la finale des « Masters » de chant. Une revanche familiale à prendre ? Nous saurons aujourd'hui quels sont les deux finalistes. Quels qu'ils soient, les « Masters » 2012 auront un grand vainqueur.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.