“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Philharmonique : la joie du nouveau chef Kazuki Yamada

Mis à jour le 25/09/2016 à 05:04 Publié le 25/09/2016 à 05:04
Pour sa grande première, Kazuki Yamada avait décidé de ne diriger que des œuvres en rapport avec l'histoire musicale de la Principauté. Et sans que personne ne s'y attende il a commencé par l'hymne de la Principauté.

Pour sa grande première, Kazuki Yamada avait décidé de ne diriger que des œuvres en rapport avec l'histoire musicale de la Principauté. Et sans que personne ne s'y attende il a commencé par l'hymne de la Principauté. Michaël Alési

Philharmonique : la joie du nouveau chef Kazuki Yamada

Son arrivée, en présence de la princesse Caroline, s'est faite au son de musiques allant de l'hymne monégasque aux french-cancans !

Le Philharmonique a un nouveau directeur, Kazuki Yamada, premier Japonais à occuper ce poste.

Pour son premier concert, vendredi en l'Auditorium Rainier III, on l'a vu arriver d'un pas alerte, feu follet B.C.B.G., tiré à quatre épingles, frac et chevelure impeccables, regard et sourire lumineux.

Et, tout de suite, un accueil chaleureux du public.

Pour cette première, la princesse Caroline se trouvait dans la salle, ainsi que le chef à qui Kazuki Yamada succédait, le maestro Gianluigi...

Pour lire ce contenu :

J'accède gratuitement à cet article en regardant une publicité

ou

je suis déjà abonné, me connecter


La suite du direct