“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Patti Smith à Monaco: divine surprise

Mis à jour le 16/09/2012 à 08:16 Publié le 16/09/2012 à 07:15
Patti Smith à Monaco : divine surprise - 18352249.jpg
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Patti Smith à Monaco: divine surprise

Dans la liste des concerts improbables en Principauté, je voudrais Patti Smith. Bingo! Ou plutôt Banga, titre du dernier album de la poétesse punk new-yorkaise, pour lequel elle tourne en Europe, depuis sa parution en juin dernier et qui nous vaut le plaisir de la voir à Monaco.

Dans la liste des concerts improbables en Principauté, je voudrais Patti Smith. Bingo! Ou plutôt Banga, titre du dernier album de la poétesse punk new-yorkaise, pour lequel elle tourne en Europe, depuis sa parution en juin dernier et qui nous vaut le plaisir de la voir à Monaco.

Un album qui figure, de l'avis général, parmi ses meilleurs et dont elle jouera de larges extraits lundi dans le cadre magnifique de l'opéra Garnier. La setlist des derniers concerts qu'a donnée Patti Smith en Autriche, en Suède et en Angleterre, comprend notamment Fuji-San, Banga, Maria et Nine (extraits de Banga) mais aussi plusieurs de ses chansons les plus anciennes et les plus connues comme Pissin' In A River, Rock'n'Roll Nigger, Gloria, Because The Night, People Have The Power, Redondo Beach et l'inaltérable Gloria, reprise des Them qui ouvrait son premier album Horses, il y a… longtemps.

Mais le temps ne semble pas avoir de prise sur Patti Smith. À 65 ans, elle trimballe toujours le look de clocharde céleste qu'elle a adopté à l'adolescence en lisant Rimbaud et fait encore preuve, sur scène, d'une énergie que pourraient lui envier certaines jeunesses. Le groupe qui l'accompagne n'a pas changé non plus avec, à la guitare, le fidèle Lenny Kaye et, à la batterie, l'excellent Jay Dee Daugherty, tous deux entrés, dans son sillage, dans la légende du rock.

Faite commandeur des Arts et Lettres par le précédent gouvernement, après la parution du premier volet de sa biographie (l'excellent Just Kids aux éditions Robert Laffont), la rockeuse new-yorkaise a gardé un attachement particulier pour la France qu'elle découvrit à 18 ans, sur les traces d'Arthur Rimbaud. C'est à Paris qu'elle donnera, cette année, le concert hommage à son mari, Fred « Sonic » Smith, ex-guitariste du MC5, décédé en 1994. Vendredi, pour cet anniversaire particulier, aux Bouffes du Nord, Patti sera accompagnée de leurs deux enfants, Jackson, 30 ans, à la guitare et Jessie, 25 ans, au piano. Elle est ensuite attendue, samedi, sur la grande scène de la fête de l'Huma, avec son groupe au complet, pour un concert qui promet d'être mémorable.

Mais c'est dans l'intimité de l'opéra Garnier de Monaco, que Patti Smith a choisi de terminer lundi sa tournée européenne, avant de retourner aux États-Unis et de rejoindre, en novembre, celle de Neil Young. On ne voudrait rater son passage sous aucun prétexte.
 


Savoir +

Patti Smith. Lundi 17 septembre, à 20 h 30. Opéra Garnier de Monaco. Tarifs : 50 € et 55 €. Rens. 00.377.98.06.70.68.

www.sportingmontecarlo.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.