Rubriques




Se connecter à

Muriel Robin a fait hurler de rire la salle Garnier de Monaco

La comédienne a fait salle comble ce jeudi soir, pour une première de l’humour à la salle Garnier à Monaco

Cedric Verany Publié le 14/11/2014 à 07:12, mis à jour le 14/11/2014 à 08:04
Muriel Robin
Jean-François Ottonello

La comédienne a fait salle comble ce jeudi soir, pour une première de l’humour à la salle Garnier à Monaco

Des premières il y en a eu sous les ors de la salle Garnier : de l'opéra, de la danse. De la musique sous toutes ses formes… mais le rire, c'était bien inédit !

Et c'est à la reine de l'humour français que la SBM a ouvert sa scène hier soir. Bingo ! Muriel Robin a fait salle comble à Garnier, avec l'unique étape monégasque de sa tournée.

 

L'humoriste a marqué son retour à la scène l'an dernier avec « Robin revient… tsoin tsoin ». Et c'est très bien !

Avec son style inégalé, elle se fait narratrice de son parcours. Exit les personnages de l'hystérique qui détaille l'addition ou de la mère complexée d'avoir un gendre « noir noir ». Ici, le personnage principal, c'est elle. L'histoire, sa vie. Et ça fonctionne !

On rit beaucoup en suivant ce parcours qui démarre à Saint-Etienne. Par bribes, la Robin rejoue ses souvenirs. Les marchés avec son père, ses débuts de comédienne en tragédienne grecque dans une troupe de théâtreux, sa vie parisienne, ses déprimes.

Celle qui aura 60 ans l'année prochaine, mais qui « a commencé a être jeune à 40 ans », n'oublie aucune étape. Retracées dans le rire. Même pour raconter ses relations familiales dont le mémorable coup de téléphone avec sa mère et ses sœurs.

 

Un humour dévastateur, teinté d'une émotion qui coud toute la trame de ce spectacle intime. Dont elle dit que « tout est vrai, sauf une chose » ...

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.