“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco Inter Expo se déplace au Kazakhstan

Mis à jour le 11/08/2016 à 05:02 Publié le 11/08/2016 à 05:02
Pendant la visite de chantier.	(DR)

Monaco Inter Expo se déplace au Kazakhstan

Monaco Inter expo a effectué un nouveau déplacement à Astana, en république du Kazakhstan, dans le cadre de la participation de Monaco à la prochaine Exposition internationale Astana 2017.

Monaco Inter expo a effectué un nouveau déplacement à Astana, en république du Kazakhstan, dans le cadre de la participation de Monaco à la prochaine Exposition internationale Astana 2017.

L'équipe a pu mesurer l'avancement du chantier et voir l'emplacement du pavillon de Monaco. De nombreuses réunions ont été organisées avec les différents départements de l'expo et la procédure d'établissement du pavillon en qualité d'entité juridique est désormais engagée.

Les membres de l'équipe de MIE étaient accompagnés par Stefano Poggi, directeur des ventes de la SONEMA, partenaire du pavillon de Monaco depuis Milan 2015. Ce déplacement conjoint marque une nouvelle étape dans l'accompagnement des partenaires du pavillon. Cela a été l'occasion pour la SONEMA de rencontrer des représentants du ministère de la communication kazakh, ainsi que des partenaires privés utiles pour le développement de leurs activités sur ce marché émergent.

Le consul honoraire de Monaco, Kairat Oourazbekov, a accueilli l'équipe à Almaty où diverses rencontres ont été organisées, notamment d'établissements bancaires ainsi que le principal importateur agro-alimentaire GreenHouse en vue de faciliter une mise en relation avec d'autres partenaires du pavillon.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct