“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Monaco a swingué pour la Fête de la musique

Mis à jour le 22/06/2015 à 09:36 Publié le 22/06/2015 à 09:23
La place d'Armes a vibré aux sons de la musique de Raul Paz, invité d'honneur pour la Fête de la musique

Monaco a swingué pour la Fête de la musique

Du Jazz, du métal, des mélodies cubaines..., il y en avait pour tous les goûts et toutes les couleurs pour la Fête de la musique, dimanche à Monaco

Du Jazz, du métal, des mélodies cubaines..., il y en avait pour tous les goûts et toutes les couleurs pour la Fête de la musique, dimanche à Monaco

Bleu comme le rythme de l’orchestre municipal de jazz. Dark comme le métal de Noon XoXo. Métissé comme les percussions de Dulumba. Ou rouge comme le rythme de La Havane distillé par Raul Paz.

La Fête de la musique a swingué d’une couleur à l’autre ce dimanche en Principauté. Et même si le soleil et le beau temps ont été de sérieux concurrents aux artistes (dont beaucoup se sont produits devant des audiences clairsemées)!

Sur la place d’Armes, en début de soirée, l’orchestre des carabiniers du prince avait lui, ses fidèles pour suivre leur répertoire oscillant du vintage au "Happy" de Pharrell Williams, attendu justement ce soir à la Salle des Étoiles.

>>RELIRE. 

L’ambiance, il a fallu attendre que le soleil se couche pour la retrouver sur le port Hercule. Comme chaque année, la mairie avait orchestré un rendez-vous populaire.

Et si les Tambours du Bronx avaient été l’an dernier tout en rigueur, le Cubain Raul Paz a emmené beaucoup de rondeur, comme ses bouclettes, sur la scène en plein air. « On va danser et après on va se baigner » a-t-il promis à un public en masse qui l’a suivi jusque tard dans la nuit…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct