Mention Très Bien pour le vainqueur de The Voice

Vendredi matin, il est retourné dans son bon vieux lycée des Coteaux à Cannes, comme lors de la dernière rentrée.

Article réservé aux abonnés
alexandre carini Publié le 08/07/2018 à 05:03, mis à jour le 08/07/2018 à 05:03
Le Cannois Lisandro Cuxi : «Ma mère m'a mis une grosse pression !»
Le Cannois Lisandro Cuxi : «Ma mère m'a mis une grosse pression !» Patrice Lapoirie

Vendredi matin, il est retourné dans son bon vieux lycée des Coteaux à Cannes, comme lors de la dernière rentrée. Mais cette fois, ce n'était pas pour donner un concert sur scène face à ses camarades. Plutôt pour se fondre dans la masse, à la découverte fébrile des résultats du Bac. Appréhension bien éphémère, tant Lisandro Cuxi semble protégé par sa « bonne étoile », comme il a titré son premier album.

Bac pro tertiaire événementiel

Le vainqueur de The Voice 2017 a obtenu son Bac pro tertiaire événementiel… avec la mention Très bien s'il vous plaît !

« Je ne m'y attendais pas du tout, s'enthousiasme le diplômé. Mais ces trois derniers mois, j'ai bûché comme un dingue, et mis la musique de côté pour passer à nouveau cinq heures par jour en cours. Quand je vois le résultat, j'ai bien fait ! » Il faut dire aussi que la vedette locale des NRJ Awards n'avait pas le droit de se louper sur ses études.

Car Mama Maria veillait au grain ! « Ah, c'est vrai que ma mère m'a mis une grosse pression ! », rigole le fils prodigue.

Évacuée, la déception de n'avoir pas représenté la France (de justesse) à l'Eurovision au Portugal, son pays natal.

Second album

Le chanteur peut désormais se consacrer pleinement à sa passion. Pas de vacances pour Lisandro ?

« Pour l'instant, je n'en ai même pas envie, confie l'artiste, déjà de retour en studio pour travailler sur son second album. Avec l'espoir de sortir un nouveau single fin août. Avec mention ?

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Monaco-Matin

Un cookie pour nous soutenir

Nous avons besoin de vos cookies pour vous offrir une expérience de lecture optimale et vous proposer des publicités personnalisées.

Accepter les cookies, c’est permettre grâce aux revenus complémentaires de soutenir le travail de nos 180 journalistes qui veillent au quotidien à vous offrir une information de qualité et diversifiée. Ainsi, vous pourrez accéder librement au site.

Vous pouvez choisir de refuser les cookies en vous connectant ou en vous abonnant.