Marie Ndiaye, Joffrine Donnadieu, Elgas... ce qui vous attend durant les rencontres littéraires à la médiathèque Noailles à Cannes

Durant deux jours, vendredi 18 et samedi 19 novembre, la médiathèque Noailles de Cannes invite le public à rencontrer des auteurs lors de la 9è édition des rencontres littéraires.

Article réservé aux abonnés
A. C. Publié le 17/11/2022 à 11:25, mis à jour le 17/11/2022 à 11:17
Marie Ndiaye, auréolée du prix Femina 2001 pour Rosie Carpe et du Goncourt 2009 pour Trois femmes puissantes, fera encore admirer son art du récit et diffusera son amour de la langue. Photo DR

Il paraît que le livre a moins la cote, en ces temps de plateforme vidéos et réseaux sociaux omniprésents sur notre temps disponible. Mais pour les amateurs, le plaisir de lire reste toujours intense, et une nouvelle fois, les rencontres littéraires de Cannes offrent l’opportunité d’échanger avec leurs auteurs en chair et en os, voire de lire entre leurs lignes...

Placée sous le signe du partenariat Unesco entre Cannes et Dakar, la manifestation débutera avec la projection vendredi à 18h d’un court-métrage d’Alain Resnais et Chris Marker, Les Statues meurent aussi. Ce film de 1953, interdit de diffusion durant dix ans, dénonce le colonialisme à travers le traitement de l’art africain, cantonné au Musée de l’homme, quand l’art grec ou égyptien avait les faveurs du Louvre.

De 18h30à 20h, rencontre avec le jeune romancier sénégalais Elgas (Mâle noir, Un dieu et des mœurs) en compagnie de Suzanne Diop, directrice des éditions Présence Africaine. L’échange sera suivi d’un buffet d’inspiration sénégalaise.

Samedi de 14 à 15h, c’est Joffrine Donnadieu, révélation de la rentrée littéraire, qui viendra débattre sur Chienne et louve (où l’impossible cohabitation à Paris d’une jeune femme qui rêve d’être comédienne et devient stripteaseuse pour payer ses cours de théâtre et d’une vieille fille de 89 ans qui n’a eu que Jésus pour amour), en compagnie de Jean-Marie Laclavetine, directeur des éditions Gallimard.

 

De 15 à 16h, Marie Ndiaye, auréolée du prix Femina 2001 pour Rosie Carpe et du Goncourt 2009 pour Trois femmes puissantes, fera encore admirer son art du récit et diffusera son amour de la langue.

Les rencontres littéraires s’achèveront avec une discussion sur le thème: de l’auteur à l’éditeur, le parcours du livre, animée idéalement par Jean-Marie Laclavetine, puisque ce dernier porte idéalement les deux casquettes.

Chaque entretien avec des auteurs sera ponctué par des lectures des élèves de l’École régionale d’acteurs de Cannes-Marseille (ERAC) et séances de dédicace autour d’une librairie éphémère sur place.


Rencontres Littéraires de Cannes, vendredi 18 et samedi 19 novembre à la médiathèque Noailles, 1 avenue Jean de Noailles. Entrée gratuite sur réservation au 04.97.06.44.83

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.