Rubriques




Se connecter à

Marianne James à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer pour les Nuits Lyriques

La chanteuse Marianne James participera aux Nuits Lyriques de l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer qui se dérouleront sur deux soirées : 9 et 11 juillet.

Mathieu Faure Publié le 06/07/2021 à 14:00, mis à jour le 06/07/2021 à 14:17
Marianne James animera la "Soirée prodigieuse" le 11 juillet prochain à Cagnes-sur-Mer. DR

Organisées à l’hippodrome de Cagnes-sur-Mer à la suite du désistement de Carros l’an dernier, les Nuits Lyriques reviennent pour une deuxième édition sur le site cagnois, toujours sous la direction artistique d’Elizabeth Vidal, soprano, et d’Angré Cognet, baryton. La manifestation se déroulera en deux temps avec, pour commencer, un Grand prix de la voix, le 9 juillet à 20h30, un grand concours de chants lyriques où une douzaine de jeunes voix âgées de 20 à 30 ans se produiront face à un jury d’experts internationaux dont Dimitry Vdovin, directeur artistique de l’Opéra studio du Bolchoï à Moscou. Ce grand concours de chant va permettre d’écouter toutes les tessitures de voix à l’exception de colorature et, surtout, de découvrir ou redécouvrir tous les airs à succès de l’opéra, du belcanto ou encore des véristes italiens (Bellini, Puccini, Donizetti, Verdi) en passant par le répertoire russe et tchèque (Tchaïkowsy, Glinka, Yanacek) sans oublier les compositeurs français (Bizet, Saint-Saens, Ravel) mais également du Mozart, forcément. Une manière de démocratiser la musique classique au sein d’un cadre unique puisque ce n’est pas habituel d’écouter du chant lyrique au cœur d’un hippodrome qui donne sur la Mer Méditerranée.

Une jauge de 300 spectateurs

Durant cette première soirée, des prix récompenseront certains jeunes artistes dont un Prix du Public remis par des spectateurs volontaires ainsi que des associations culturelles locales.

 

Le 11 juillet à partir de 21h, Marianne James, notamment connue pour son rôle de jurée dans Nouvelle Star, La France a un incroyable talent mais surtout pour avoir été la présentatrice de Prodiges, animera une "Soirée prodigieuse", calquée sur le modèle de l’émission de France 2 donc, où des jeunes talents de 10 à 17 ans dont certains originaires de la région, se produiront autour d’œuvres de Mozart, Bach, Haëndel etc. Marianne James et Elizabeth Vidal se sont d’ailleurs rencontrées sur Prodiges puisque la soprano colorature niçoise était jurée durant les six premières saisons de l’émission. Les deux femmes, liées par un amour commun du chant et de la musique, sont restées très proches depuis leur aventure cathodique commune. Les jeunes prodiges, eux, devraient émerveiller petits et grands, que ce soit Stella Almondo, 15 ans, jeune pianiste monégasque, la Niçoise Célia Mareel, 13 ans, qui étudie la flûte traversière au Conservatoire régional de Nice où le jeune Antibois Ethan Courvalet, 10 ans, et pianiste au conservatoire niçois. Deux soirées qui devraient permettre à la manifestation de poursuivre sa montée en puissance puisque la ville de Cagnes-sur-Mer, l’hippodrome et les Nuits Lyriques aimeraient annualiser l’évènement. Crise sanitaire oblige, la jauge est limitée à 300 spectateurs dans le respect des normes sanitaires. Une manifestation qui répond à un besoin sain et à une mission d’utilité publique: démocratiser la musique classique. Surtout, les amateurs du genre pourront se vanter d’avoir vu en avant-première les premières scènes de ces jeunes talents de demain.


Nuits Lyriques de l’hippodrome. Grand prix de la voix, vendredi 9 juillet, à 20h30. Soirée prodigieuse, dimanche 11 juillet, à 21h. Les places sont en vente à la Maison des associations de Cagnes-sur-Mer, 7 avenue de l’Hôtel de Ville. Rens. 04.92.02.57.40. Tarif: 20 euros (placement libre), gratuit pour les moins de 16 ans.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.