Rubriques




Se connecter à

Marcel Azzola et Lina Bossati, quelle leçon !

beausoleil

Publié le 30/04/2018 à 05:12, mis à jour le 30/04/2018 à 05:12
À gauche, les jeunes musiciens au Concours régional d'accordéon, organisé le matin au Théâtre Daner. A droite, Marcel Azzola à l'accordéon et Lina Bossati au piano.	(DR)
À gauche, les jeunes musiciens au Concours régional d'accordéon, organisé le matin au Théâtre Daner. A droite, Marcel Azzola à l'accordéon et Lina Bossati au piano. (DR)

Organisée par l'Association pour la Promotion et le Développement de l'Accordéon et du Bandonéon (APDAB) présidée par Christiane Bonnay, la Journée de l'Accordéon qui s'est déroulée dernièrement au Théâtre Michel Daner. L'évènement s'est ouvert par un Concours régional d'accordéon et se terminait, outre la traditionnelle remise des prix, par un concert de Marcel Azzola (Accordéoniste) et Lina Bossati (Pianiste).

Deux légendes sur scène

 

Ce n'est pas la première fois que l'association invite Marcel Azzola et Lina Bossati : leur concert du 7 novembre 2014 au Théâtre des Variétés de Monaco avait déjà conquis son public. Pendant une heure, Marcel Azzola et Lina Bossati ont parcouru plusieurs continents, époques, styles, démontrant ainsi toute la malléabilité de l'accordéon, qui s'adapte parfaitement à la musique dite savante (Mouvement perpétuel de Nicolo Paganini), au jazz (Sweet Georgio Brown du trio Ben Bernie), à la chanson française (petit florilège des chansons de Jacques Brel),... et bien évidemment Astor Piazzolla (le Songe d'une nuit d'été).

Le public a savouré chaque note.

C'est non seulement entendre deux légendes musicales, mais aussi voyager, prendre une leçon de vie et un bain de jouvence !

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.