“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Lynne Davis fait danser l'orgue à la cathédrale de Monaco Le festival des Nuits blanches fête ses vingt ans au Thoronet

Mis à jour le 09/07/2017 à 05:04 Publié le 09/07/2017 à 05:04
(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Lynne Davis fait danser l'orgue à la cathédrale de Monaco Le festival des Nuits blanches fête ses vingt ans au Thoronet

Pendant tout l'été, le grand orgue Thomas est à l'honneur.

Pendant tout l'été, le grand orgue Thomas est à l'honneur. Le 12e Festival d'orgue international de Monaco propose, chaque dimanche, un concert unique. Lynne Davis, musicienne américaine, a choisi des morceaux placés sous le signe de la danse, depuis l'époque baroque jusqu'à la fin du XXe siècle. Le public pourra suivre le jeu de mains de l'organiste grâce à une installation vidéo.

12e Festival international d'orgue avec Lynne Davis (USA). 17 heures. Cathédrale de Monaco. Gratuit. Rens. 00.377. 98. 98. 83. 03.

Elles sont devenues incontournables. Les Nuits Blanches, qui ont réuni l'année dernière 4 000 personnes, s'installent à Thoronet pour souffler leurs vingt bougies.

Ouvert à tous les publics, ce festival a pour vocation d'apporter la culture et la musique dans les villages du centre Var.

Ce dimanche, la scène se partagera entre la musique aux accents sud-américains d'El Gato Negro et les rockeurs du groupe Raoul Petite. Ambiance fête populaire, avec en prime la participation d'une fanfare marseillaise.

Raoul Petite et El Gato Negro au festival des Nuits blanches. 20 heures. Le Thoronet. Tarif : 8 €. Rens. 04.94.60.10.94.

Dominique Agius

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.