“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Lumineux concert de la Sainte-Cécile à La Turbie

Mis à jour le 05/12/2015 à 05:04 Publié le 05/12/2015 à 05:04
Petits et grands, pianistes et violonistes, guitariste et chanteur, élèves et professeurs, tous ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour une Sainte-Cécile chaleureuse.

Petits et grands, pianistes et violonistes, guitariste et chanteur, élèves et professeurs, tous ont donné le meilleur d'eux-mêmes pour une Sainte-Cécile chaleureuse. M.-E.C.

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Lumineux concert de la Sainte-Cécile à La Turbie

Dans une salle Corail baignée de soleil, samedi dernier, une petite centaine d'enfants, amis et parents ont célébré sainte Cécile, à l'occasion d'un concert réunissant 24 des élèves de Hege Vedeld, professeur de piano à Monaco et à l'ASCT Musique, et les six élèves violonistes de La Turbie, Peille et Beaulieu qui suivent à La Turbie les cours de Julia Behague, professeur du Sivom de Villefranche.

Dans une salle Corail baignée de soleil, samedi dernier, une petite centaine d'enfants, amis et parents ont célébré sainte Cécile, à l'occasion d'un concert réunissant 24 des élèves de Hege Vedeld, professeur de piano à Monaco et à l'ASCT Musique, et les six élèves violonistes de La Turbie, Peille et Beaulieu qui suivent à La Turbie les cours de Julia Behague, professeur du Sivom de Villefranche.

Après l'accueil par Hélène Grouselle, adjointe à la culture, c'est Julia, 4 ans, qui a ouvert le concert, au piano, avec À petits pas. Un titre joliment évocateur des prestations des tout jeunes pianistes qui se sont succédé abordant l'instrument avec naturel ou timidité mais sans trac : Louanne et Maëlle, Tara, Clarisse. Toujours soutenus par la présence bienveillante de Hege, suivront Maïwen, Sophia, Karolina, Aurélien, Isabelle et Gean Carlo. L'âge et l'expérience des jeunes musiciens augmentant, le jeu devenait plus fluide et plus sensible.

Vint ensuite le temps des violonistes : Anne-Claire, Vanessa, Y-Lan, Juliette, Julie et Camille. Ils ont emmené les spectateurs « Dans la forêt avec Marion » utilisant leur instrument de toutes les façons possibles pour sonoriser l'histoire racontée par Julia - des pas de Marion au vent dans les arbres en passant par le chant des oiseaux, l'eau du lac, les canards, les poissons, les ricochets, la pluie, etc. Une promenade ludique et poétique qu'ont poursuivie Camille avec « La Pavane des fées » et Y-lan (Valse mignonne).

Le deuxième set des pianistes aura été l'occasion d'entendre Grégoire puis Katarina, au piano à 4 mains avec Hege, puis Pierre, Krystal - accompagnée de Mark à la guitare pour « Jeux interdits » - Thomas, Amani, Arman (qui a joué debout) et Valérie, première pianiste adulte.

Jeannette a ensuite offert deux compositions personnelles. Michel a chanté l'une d'elles avant de livrer au public deux de ses propres chansons.

« Je vais essayer de faire aussi bien qu'eux » : émue par la prestation de ses élèves, et plus traqueuse qu'eux, Hege a clôturé le concert par un pot-pourri de leurs morceaux. Avec, en final évocateur de l'instant : l'Hymne à la Joie.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.