“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Louis de Funès, la folie des grandes bulles

Mis à jour le 18/05/2021 à 16:14 Publié le 18/05/2021 à 16:00
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Louis de Funès, la folie des grandes bulles

Un album de BD « made in Saint-Raphaël » retrace la vie du plus populaire des acteurs comiques. À découvrir à partir de demain, pendant un mois, dans votre journal.

Enfermer Louis de Funès dans des cases, il fallait oser! Michel Rodrigue, Serge Carrère et MiKL l’ont fait. Ces artistes signent Drôles de vies, un album de BD qui retrace le parcours de l’acteur. Trente-deux planches exceptionnelles que nos lecteurs auront le privilège de découvrir, à partir de demain, dans notre journal.

Cet opus est né dans le Var en février 2020. Grégoire Hacot, l’organisateur du Festival de la BD et de la jeunesse de Saint-Raphaël, veut alors célébrer à sa façon l’ouverture récente du musée consacré au comédien.

"J’ai demandé aux auteurs invités de réaliser un dessin sur ce thème, dans le cadre d’une vente de bienfaisance, raconte le patron pugétois de l’agence Rayclame. Ils n’ont eu aucune difficulté: Fufu est déjà un personnage cartoonesque. La directrice du musée, Nora Ferreira, m’a suggéré de faire un album complet sur Louis. Bon sang, c’était juste une évidence! J’ai soufflé l’idée au maire, Frédéric Masquelier, qui a accepté sans la moindre hésitation."

Pas le temps de buller: la sortie est programmée pour le festival suivant, prévu initialement les 6 et 7 mars 2021.

Découvrir l’homme derrière l’acteur

Hacot s’entoure d’une équipe aguerrie. Rodrigue (Cubitus, Roméo et Juliette) se charge du scénario, Carrère (Achille Talon, Leo Laden) des dessins, MiKL (Litteul Kevin, Loser Jack) de l’encrage et de la couleur.

"Nous avions un pitch de départ, se souvient Michel Rodrigue. Des enfants visitent le musée de Saint-Raphaël et Louis apparaît, en personne, pour leur raconter sa vie. Ensuite? Il fallait trouver le juste équilibre entre les épisodes connus – et attendus – de sa carrière, et la découverte de l’homme pudique derrière l’acteur. Bien sûr, c’est cet aspect qui m’intéressait le plus!"

À cette aune, les pages regorgent d’anecdotes méconnues. "Ma principale base de travail a été le livre publié en 2013 par ses fils Patrick et Olivier (1), confie le scénariste. J’ai également épluché tout ce que j’ai pu trouver de documents d’époque. Cela m’a permis d’ajuster les dialogues. Une bonne partie des phrases retranscrites a réellement été prononcée."

Des fans à l’affût de la moindre erreur

C’est l’un des points forts de cet ouvrage: il a été conçu avec la rigueur d’un traité historique. Les auteurs savent pertinemment que les fans sont à l’affût de la moindre erreur.

"Il suffit de jeter un œil sur les forums consacrés à Louis, rigole Rodrigue. Il y a des discussions d’experts pour savoir si tel événement s’est produit à 10h57 ou à 11h02. On n’avait vraiment pas intérêt à se louper."

Script en main, Serge Carrère se met à l’ouvrage. "J’ai fait des tas de croquis préparatoires pour trouver « mon" De Funès, explique le dessinateur. Ce n’était pas évident, parce qu’il devait être à la fois légèrement caricatural et réaliste. Une fois la BD lancée, il m’a encore fallu quatre ou cinq planches pour parvenir à le faire vivre correctement. Parfois le nez était trop court, parfois le crâne trop long… Je rends hommage à MiKL qui a su unifier tout cela à l’encrage. »

10.000 exemplaires en vente au musée

Carrère s’applique, en outre, à ne jamais reproduire exactement une scène tirée d’un film. "Pour une question de droits, sourit-il. C’est un peu comme si j’avais posé une caméra supplémentaire pour capter mes images."

Enfin, MiKL finalise les cases et – surtout – applique les couleurs qui donnent à l’ensemble un relief saisissant.

La pandémie, qui a entraîné le report du festival de BD les 11 et 12 septembre prochains, a offert aux auteurs un délai supplémentaire pour peaufiner leur copie.

Les 10.000 premiers exemplaires seront en vente à partir de demain au musée Louis-de-Funès – soit sur place, soit sur commande. Ils seront ensuite disponibles à l’office du tourisme de Saint-Raphaël et sur les sites de commerce en ligne. Plus que quelques heures à patienter…

1. Ne parlez pas trop de moi, les enfants par Patrick et Olivier de Funès, 2013, éditions Cherche-Midi.

D’une case à l’autre

n’est pas le premier livre de BD consacré au grand Louis. En 2013, pour le 30e anniversaire de la disparition du comédien, les éditions Delcourt avaient publié . Un [...] , assurait la publicité de l’époque. Dans les faits, cet album au graphisme brouillon, entaché d’erreurs, avait laissé les fans sur leur faim. Cette fois-ci, aucun risque: Olivier de Funès a salué la qualité du travail effectué. Touché au cœur, il a même proposé de rédiger la préface.

Drôles de vies! par Michel Rodrigue, Serge Carrère et MiKL. Éditions Rayclame. 14,90 euros. En vente au musée Louis-de-Funès de Saint-Raphaël, rue Jules-Barbier (en face de la gare SNCF). Sur le web: www.museedefunes.fr

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.