“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

L’œuvre de Kobra s’installe au Fort Antoine

Mis à jour le 19/03/2019 à 11:14 Publié le 19/03/2019 à 11:14
Le Brésilien vient d’achever sa toile XXL, qui doit loger pour les prochains mois au Fort Antoine pour être visible de tout le pays.

Le Brésilien vient d’achever sa toile XXL, qui doit loger pour les prochains mois au Fort Antoine pour être visible de tout le pays. Photo Jean-François Ottonello

L’œuvre de Kobra s’installe au Fort Antoine

Achevée en compagnie du souverain hier, la fresque de 80 mètres carrés réalisée par le street artist brésilien doit rester accrochée sur les remparts pour être visible pendant huit mois

Il aura mis du cœur à l’ouvrage. Avec un invité de marque, le prince Albert II, pour achever cette gigantesque fresque de plus de 80 mètres carrés. Le street-artist brésilien Kobra a mis un point final, hier midi, à l’immense toile qu’il composait depuis plusieurs jours sur le quai du Yacht-club.
Une œuvre XXL, événementielle, qui aborde le thème de l’environnement en péril. Avec un twist intéressant des fameuses montres molles de Dali (La persistance de la mémoire, 1931) sur un fond de banquise en perdition.

« L’engagement de ma vie »

À l’heure du dévoilement hier, Kobra s’est dit très ému de proposer cette œuvre en Principauté, « qui contient des valeurs qui sont l’engagement de toute ma vie ». En apposant sa signature à côté de celle du souverain, l’artiste a fait de la toile un étendard, qui était hier soir en cours d’accrochage sur les remparts bordant le Fort Antoine, pour être visible de toute la Principauté.

C’était l’objectif de Luciana de Montigny, qui a organisé la venue de Kobra pour ce projet en Principauté, afin de soutenir son association, Brasil Monaco Project ainsi que la Fondation Prince Albert II. Dans cette optique, une toile - réplique de la fresque géante - ainsi que huit versions du dessin réalisées en émaux de Longwy seront mises en vente respectivement 180 000 euros et 100 000 euros.

Pour les budgets moins garnis, il reste la possibilité d’admirer la fresque XXL qui doit demeurer accrochée sur les remparts du Fort Antoine pour les huit prochains mois.

Inauguration de la fresque sur une bâche de 12mx7m du street artiste Eduardo Kobra par le prince Albert II au Yacht Club de Monaco -
Inauguration de la fresque sur une bâche de 12mx7m du street artiste Eduardo Kobra par le prince Albert II au Yacht Club de Monaco - Photo Jean-François Ottonello
Accrochage de la fresque sur une bâche de 12mx7m du street artiste Eduardo Kobra sur le fort Antoine.
Accrochage de la fresque sur une bâche de 12mx7m du street artiste Eduardo Kobra sur le fort Antoine. Photo Jean-François Ottonello

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct