“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Les enfants de Daech, damnés de la guerre, à voir ce mardi soir sur France 5

Mis à jour le 18/05/2021 à 14:35 Publié le 18/05/2021 à 15:18
Un documentaire coup de poing.

Un documentaire coup de poing. Photo France 5

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Les enfants de Daech, damnés de la guerre, à voir ce mardi soir sur France 5

Aujourd’hui, ils sont des milliers, stigmatisés et privés de toute existence légale dans l’Irak actuelle. Ces enfants sont abandonnés: pas de papier, pas d’accès aux soins médicaux, à l’aide alimentaire ou encore à l’école.

C’est une autre face de la guerre en Syrie et en Irak que montre le film d’Anne Poiret, Enfants de Daech, les damnés de la guerre, diffusé ce mardi soir en prime time sur France 5.

Sur Daech, on a beaucoup filmé les djihadistes, les rebelles kurdes, la coalition, les Français qui se sont engagés. Mais on voit moins cet autre pan de la guerre civile: les enfants. Et notamment ceux de Daech, des enfants dont la famille avait prêté allégeance au califat.

Aujourd’hui, ils sont des milliers, stigmatisés et privés de toute existence légale dans l’Irak actuelle. Ces enfants sont abandonnés: pas de papier, pas d’accès aux soins médicaux, à l’aide alimentaire ou encore à l’école.

Ailleurs, certains enfants embrigadés, recrutés ou raptés par le Djihad de l’organisation terroriste croupissent dans des conditions inhumaines dans des prisons.

Quel avenir pour cette jeunesse abandonnée?

Quel est leur avenir? C’est une question sensible à laquelle tente de répondre la réalisatrice Anne Poiret dans ce film très dur, très humain et très réaliste. Ils ont six ans pour certains, l’âge de l’innocence, et pourtant ils sont déjà amochés par la vie.

Par le choix de leurs parents alors qu’eux, n’ont rien demandé. Dans la région de Mossoul, au Kurdistan Irakien et dans le nord Est Syrien, ce documentaire prend la forme d’un voyage sur ces terres brûlées par la guerre, à la rencontre de cette génération qui a traversé le règne de l’État Islamique, la guerre de libération et son cortège de violence, et tente aujourd’hui de se trouver un avenir, entre résilience et vengeance.

Cette jeune génération doit-elle payer pour les choix de ses parents? Et comment éviter qu’ils ne deviennent une menace pour la communauté internationale?

Habituée du conflit syrien, Anne Poiret avait été frappée par le sort de ces enfants lors du tournage de son film Mossoul, après la guerre en 2018 et qui avait reçu le prix spécial du Jury au FIGRA 2020.


Enfants de Daech, les damnés de la guerre, ce mardi soir à partir de 20h50, sur France 5.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.