Rubriques




Se connecter à

Les 5 raisons d’aller faire un tour au salon Art3f de Monaco

La foire, qui a ouvert hier soir sous le chapiteau de Fontvieille, se veut un rendez-vous décomplexé pour présenter plus de 3.000 œuvres… et tout est à vendre!

Elodie Antoine Publié le 28/08/2021 à 09:01, mis à jour le 28/08/2021 à 09:02
1. Le salon est une vraie promenade à destination des amoureux de l’art pour le meilleur (et parfois pour le pire) et couvre la totalité du chapiteau, agrémenté de deux tentes de 1 000 mètres carrés chacune. Le tout est ouvert aujourd’hui de 10 heures à 20 heures et dimanche de 10 heures à 19 heures. Entrée: 10 euros. Photo C.V.

Bien sûr il y a déjà Alberto Giacometti au Grimaldi Forum, Marginalia à la Villa Sauber, les créations de Shimabuku à la Paloma et la collection de bijoux d’artistes de Diane Venet à l’Indigo… mais ce week-end, le quartier de Fontvieille lui aussi se met à la page artistique. Et le chapiteau du cirque abrite la deuxième édition du salon Art3f. On parle d’art bien sûr, mais pas pour contempler comme dans un musée, plutôt pour y faire son marché.

 

Ouvert ce vendredi, le rendez-vous rassemble 200 stands d’artistes ou de galeristes qui exposent quelque 3.000 œuvres. Et tout est à vendre! C’est l’esprit de cette foire voulue familiale et populaire, avec une large gamme de prix pour répondre au concept développé par Serge Beninca, qui fait voyager depuis presque une décennie son salon dans les grandes villes de France, Suisse et Belgique.

Et Monaco où il entend durer: car la troisième édition est déjà prévue pour juin 2022!

Récit en images.

3. Le joyeux recyclage artistique sur le stand niçois Pure Art de Pamela Keilson avec une série dont les assises sont customisées pour devenir uniques. Photo C.V..
4. Coup de cœur pour les créations de Jean-Jacques Mancardi, ces petites scènes de vie de personnages miniatures. Le stand de l’artiste, compagnon, maréchal-ferrant et forgeron de métier mérite le détour pour découvrir son univers et son travail d’orfèvre avec le bronze et l’acier. Photo C.V..
5. Si le port du masque est obligatoire, il n’est pas nécessaire de présenter un pass sanitaire pour entrer dans le salon. Les organisateurs en ont fait un argument commercial. La jauge du millier de visiteurs concomitamment sous le chapiteau ne devra pas être dépassée pour être dans les clous. Photo C.V..

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.