L’école des Beaux-arts de La Seyne multiplie les ateliers "à la maison"

Pour garder le contact avec leurs élèves durant la période de fermeture de l’établissement, les enseignants de l’école municipale proposent des exercices en ligne ainsi que des vidéos.

M.G. Publié le 28/04/2020 à 16:00, mis à jour le 28/04/2020 à 15:42
Voici l’une des réalisations des élèves de l'atelier “photographie à la maison”, qui ont été appelés à travailler sur le thème “Derrière ma fenêtre”. Photo DR

Ils ont lâché les pinceaux au profit du clavier de l’ordinateur. Depuis le début du confinement, les enseignants de l’école des Beaux-arts sont en effet en télétravail.

Pour autant, ils ont souhaité gardé le contact avec leurs élèves durant cette période.

"Il nous a semblé à la fois naturel et indispensable de maintenir le lien pendant ces semaines où l’école est fermée", explique Fabrice Moreau, le directeur de l’établissement.

Les enseignants ont donc mis en place, sur le site Internet de l’école, des “ateliers à la maison”. "Plus que des exercices, précise Fabrice Moreau, il s’agit de propositions de création sur un thème présenté de manière ludique et qui peut être lié au confinement".

Et ce, à la fois pour les cours de peinture et de photographie.

Pour l’heure, les retours des élèves – appelés à transmettre leur création à l’école, qui les met ensuite en ligne sur son site – sont assez peu nombreux.

 

"Avec les enfants, la communication passe par les parents, via le mail desquels nous envoyons les propositions de travaux à réaliser. Mais peut-être que ces messages ne sont pas suffisamment relayés aux élèves", avance Fabrice Moreau.

L’histoire de l’art en vidéo

Toujours est-il que les enseignants ne chôment pas. Cette semaine, de nouvelles vidéos font leur apparition sur le site web de l’école.

À l’initiative d’Angela Freres, professeur en histoire de l’art, une série baptisée “Histoire de l’art à la maison” est mise en ligne.

Le premier opus s’intéresse à Paul Klee, peintre du début du XXe siècle, auteur d’ "une nouvelle manière de regarder et de peindre. Il faisait partie de ces artistes modernes pour qui la peinture n’a pas besoin de ressembler à ce que l’on voit pour être vraie", explique notamment Angela Freres.

"Ces œuvres qui s’occupent de nous"

"Ces vidéos au format court (deux minutes trente) supposent un gros travail de recherche, d’écriture et de montage. Elles reposent pour partie sur des thèmes inscrits au programme de l’année, et devraient être postées au rythme d’au moins une semaine". 

 

C’est aussi le cas d’une autre série, intitulée "Ces œuvres qui s’occupent de nous", également réalisée par l’enseignante en histoire de l’art.

Ces vidéos proposent un focus sur des créations contemporaines expliquées au public. "Cela s’adresse à tous, et cela peut faire l’objet d’un travail plus en profondeur entre l’enseignante et ses élèves qui échangent ensuite par mail", précise Fabrice Moreau. Quatre vidéos sur ce thème sont déjà disponibles.

Et pour compléter son offre, l’école met aussi en ligne des propositions de sites Internet à explorer.

On y trouve ainsi des liens vers l’exposition sur Pompéi au Grand Palais, à découvrir en ligne, des visites virtuelles de tableaux classiques, mais aussi la découverte de nouveaux auteurs de bande dessinée.

Autant de propositions qui vont se poursuivre jusqu’à la fin du confinement afin de permettre à quelque 500 élèves de l’école de garder la main et le contact avec leurs enseignants.


Savoir +
Les liens : www.beauxartslaseyne.fr (rubrique actualités) sur Facebook: ebasm beaux-arts

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.