“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le violon-solo abandonne ses partitions pour une… tablette

Mis à jour le 01/12/2018 à 05:20 Publié le 01/12/2018 à 05:20

Le violon-solo abandonne ses partitions pour une… tablette

Il créera demain un concerto de Taralli au cours d'un concert consacré aux musiques de film

Petite révolution au Philharmonique ! Le violon-solo David Lefèvre a abandonné les partitions en papier pour les remplacer par… une tablette électronique. Il place l'objet sur son pupitre et, pour tourner les pages, utilise une pédale reliée par bluetooth. Et, hop, la page est tournée ! « Voilà la partition de l'avenir », affirme-t-il. Peu à peu, tout le monde y viendra. Pour le moment, un seul orchestre en France est totalement passé aux tablettes : celui d'Ile-de-France. Pour les autres, cela se fera avec le temps…

À l'origine du système, une entreprise française

Une firme française baptisée Newzik a mis au point ce système.

Ses avantages ? Outre la facilité pour tourner les pages, la possibilité de transmettre à tous les musiciens de l'orchestre les indications de jeu que l'on écrivait jusqu'alors au crayon et que chacun recopiait à la main. Il est également possible de transmettre les partitions à distance. Cela entraîne des économies considérables en transport et en papier. Lorsqu'un orchestre joue un opéra, on utilise des centaines voire des milliers de

pages. Vous imaginez les économies de papier ! David Lefèvre créera ce dimanche un concerto du compositeur italien Marco Taralli. « Il avait créé à Monaco, il y a trois ans, une musique pour le film Folies de femmes d'Eric von Stroheim, raconte David Lefèvre. J'avais trouvé sa musique si belle que je lui avais dit : " Si un jour vous composez un concerto pour violon, j'aimerais le jouer ". Il m'a pris au mot ! Son concerto que je viens de découvrir… sur ma tablette, ce n'est pas une musique contemporaine ingrate, mais une œuvre mélodique, néo-romantique, pleine de couleurs et de sentiments. » Les sentiments ! Même s'il lit sur une tablette numérique, le violoniste sait encore s'adresser à l'humain…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct