Rubriques




Se connecter à

Le Salon du livre d’Histoire pour réfléchir sur le monde ce week-end à Villeneuve-Loubet

Le salon du livre d’Histoire de Villeneuve-Loubet, septième édition, se tiendra vendredi, samedi et dimanche, à Villeneuve-Loubet.

L.M. Publié le 19/10/2021 à 14:30, mis à jour le 19/10/2021 à 14:45
Gilles Kepel sera présent. (DR)

L’Histoire devrait toujours être à la base de toute réflexion. Regarder ce que ceux qui nous ont précédés ont fait, et où ça les a menés, semble intéressant. À plus forte raison dans une période mouvementée comme celle que nous vivons. Alors ça peut valoir le coup d’aller faire un tour au Salon du livre d’Histoire de Villeneuve-Loubet, dont la septième édition se tiendra vendredi, samedi et dimanche, à Villeneuve-Loubet. "Ce salon offre un temps de réflexion sur le travail de l’historien pour qui le doute reste toujours un principe, et un éclairage sur des débats d’actualité au-delà de vérités toutes faites", annonce le maire Lionnel Luca dans le programme de l’événement.

La programmation propose des auteurs aux points de vue variés. L’invité d’honneur, Jean Sévillia, historien, essayiste et chroniqueur au Figaro défendra son dernier ouvrage Le Dernier Carré (Éditions Perrin), qui parle de ces hommes qui, en tant de guerres, se battent jusqu’au bout, même quand la défaite est inévitable.

 

Vendredi soir, le spécialiste du Moyen-Orient, Gilles Kepel, sera présent pour une rencontre autour de son livre, Le Prophète et la Pandémie (Éditions Gallimard), où l’auteur expose son analyse de la situation actuelle au regard des événements de l’année 2020: pandémie, effondrement du marché pétrolier, bouleversements au Moyen-Orient qui ont des répercussions dans nos banlieues, ou encore explosion à Beyrouth.

Une trentaine d’autres auteurs seront également présents pour dédicacer leurs ouvrages et intervenir en live, parmi lesquels Mohamed Sifaoui (Les Fossoyeurs de la République), Jacques Ferrandez (Suites algériennes, 1962-2019), et Dominique Missika (Résistantes, 1940-1944).

Deux films seront également proposés: Petit pays, d’Eric Barbier, d’après le roman de Gaël Faye, et I Am Not Your Negro, un documentaire de Raoul Peck, d’après les écrits inachevés de l’auteur James Baldwin.

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.