“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Printemps des arts entre dans sa 3e semaine

Mis à jour le 27/03/2012 à 09:11 Publié le 27/03/2012 à 07:09
La soirée tambourin.

La soirée tambourin. DR/Alain Hanel/Printemps des arts

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Printemps des arts entre dans sa 3e semaine

Le Printemps des arts entre déjà dans sa troisième semaine. Comme le temps passe, constateront avec leur sagesse séculaire les philosophes du quotidien !

Le Printemps des arts entre déjà dans sa troisième semaine. Comme le temps passe, constateront avec leur sagesse séculaire les philosophes du quotidien !

Une extraordinaire série de concerts nous attend à partir de vendredi avec les symphonies de Bruckner interprétées par les grands orchestres Tonhalle de Zurich, London Symphony Orchestra, Staatskapelle de Dresde et le Philharmonique de Monte-Carlo.

Si l'on fait un bilan des jours écoulés, deux concerts apparaissent comme phares : celui du tambourin, vendredi, et celui de la musique médiévale, le lendemain.

Combien de doigts avait, vendredi, le tambouriniste Carlo Rizzo, pour frapper son instrument avec autant de virtuosité ? Sa performance fut fascinante.

Vertigineux

Le concert avait quelque chose de surréaliste en ce lieu: c'était certainement la première fois que dans le décor somptueux de la Salle Empire de l'Hôtel de Paris, se produisaient des percussionnistes africains, hindous ou persans.

La rencontre de quatre percussionnistes venus de civilisations différentes fut vertigineuse. Lorsqu'ils ne dialoguaient pas avec leurs instruments, ils le faisaient avec des onomatopées sorties de leurs bouches. On assista à des dialogues haletants qui, bien que sans mots, étaient plus passionnants que les débats sur la présidentielle à la télévision !

Samedi, en la Salle Garnier, changement de décor et de style: Katarina Livljanic, soliste du groupe Dialogos déclama des litanies croates du XVIe siècle et en les accompagnant de gestes expressifs de comédienne. Un moment de pure beauté...

 

Soirée médiévale en la salle Garnier.
Soirée médiévale en la salle Garnier. DR/Alain Hanel- Printemps des arts

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.