Rubriques




Se connecter à

Le prince Albert II et Sharon Stone sur la place du Casino de Monte-Carlo pour les aventures de James Bond

Ce mercredi soir, le dernier opus de James Bond, "Mourir peut attendre", a été projeté en avant-première à l’Opéra Garnier. Le réalisateur du film et le prince Albert II sont arrivés en Aston Martin DB5. Sharon Stone a débarqué en Rolls Royce devant des badauds ébahis.

La rédaction Publié le 29/09/2021 à 21:30, mis à jour le 30/09/2021 à 14:19
photos
Ce mercredi soir, le dernier opus de James Bond, "Mourir peut attendre", a été projeté en avant-première à l’Opéra Garnier. Le réalisateur du film et le prince Albert II sont arrivés en Aston Martin DB5. Sharon Stone a débarqué en Rolls Royce devant des badauds ébahis. Photo J.-F. O.

Ambiance "007" sur la place du Casino de Monte-Carlo. Sur les marches de l’établissement mythique, six James Bond Girls aux visages impassibles accueillent les invités pour l’avant-première en Principauté de Mourir peut attendre, le 25e opus de la saga consacré à l’agent secret au service de sa Majesté. Près d’un tapis rouge cheminant jusqu’à l’atrium, deux Aston Martin DB5 plantent le décor. C’est dans Goldfinger, en 1964, que l’espion britannique pilotait pour la première fois ce véhicule à gadgets.

Arrivée du Prince en Aston Martin DB5

Le prince Albert II et le réalisateur du dernier James Bond, Cary Joji Fukunaga. Photo J.-F. O..

Ce mercredi soir, les bolides aux courbes vertigineuses n’avaient rien perdu de leur superbe: effet sonore de mitraillettes, retournement de la plaque d’immatriculation et dégagement d’une épaisse fumée pour tromper l’ennemi.

Personne n’a manqué de s’immortaliser devant, avant de rejoindre l’Opéra Garnier où était projeté le film de 2h43. On y a croisé Victoria Silvstedt; Marie et Louis Ducret; Camille-Rose Gottlieb; Christian Moore, le fils de feu Roger Moore, pour qui un hommage vidéo de six minutes a été diffusé.

Et même la chanteuse Shirley Bassey, connue pour sa puissante voix dans Goldfinger, Les diamants sont éternels et Moonraker.

 

Puis, sensation vers 19 heures, Sharon Stone a débarqué en Rolls Royce devant des badauds ébahis.

Depuis les marches du Casino, l’actrice Sharon Stone salue ses fans. Photo J.-F. O..

Ont suivi, en Aston Martin DB5 toujours, le prince Albert II et le réalisateur du film, Cary Joji Fukunaga. Ne manquait plus que Daniel Craig, Léa Seydoux, Lashana Lynch ou encore Rami Malek – les acteurs et actrices aperçus au Royal Albert Hall de Londres pour l’avant-première mondiale – pour compléter ce délicieux casting.

Louis et Marie Ducruet, avec Camille Gottlieb. Photo J.-F. O..
Photo J.-F. O..
Christian Moore était présent pour assister à l’hommage rendu à son défunt père, Roger Moore, l’un des acteurs qui a incarné "007 " au grand écran. Photo J.-F. O..
Shirley Bassey a interpreté la chanson du générique de trois films de James Bond. Photo J.-F. O..

Un réalisateur qui doit beaucoup à Monaco

Si Monaco accueille pareille avant-première, c’est aussi que le réalisateur Cary Fukunaga est un protégé de la Fondation Princesse Grace USA de longue date. En 2015, il avait reçu le Princess Grace Statue Award des mains du prince Albert II dans la Cour d’Honneur du Palais princier. Dix ans plus tôt, il avait surtout reçu une bourse qui avait mis sa carrière sur les rails.

En 2009, son tout premier long-métrage, Sin Nombre, avait ainsi raflé le Prix du jury au festival de Deauville et envoyé un uppercut au public. Un récit sur l’émigration en Amérique centrale et bijou de film indépendant, né d’une longue immersion au cœur d’une filière de passeurs et de gangs. Le style Fukunaga était né. Un travail fouillé et audacieux, engagé et créatif, mué par un sentiment de révolte contre toutes formes de ségrégation. Comme celle dont fut victime son propre père, américano-japonais né dans un camp d’internement du seul fait de ses origines pendant la Seconde Guerre mondiale.

Diplômé d’art et d’histoire aux États-Unis et passé par Sciences Po Grenoble, Cary Fukunaga prend de l’épaisseur à la réalisation de la saison 1 de True Detective, en 2014.

En 2015, il s’attaque aux seigneurs de guerre et enfants-soldats d’Afrique dans Beasts of No Nation, premier film produit par et pour la plateforme Netflix. Woody Harrelson et les Oscarisés Matthew McConaughey et Emma Stone passent tour à tour devant l’objectif de celui qui ne brade pas sa liberté. En 2017, il abandonne l’adaptation du frissonnant a, de Stephen King, alors qu’on boude sa volonté de creuser les personnages. Qu’à cela ne tienne, il succède à Danny Boyle au casting de James Bond. Le dernier de Daniel Craig. Le premier d’une nouvelle ère.

Arrivée vrombissante du prince Albert II sur la place du Casino de Monte-Carlo, au volant d’une Aston Martin DB5, et du réalisateur Cary Joji Fukunaga. Photo J.-F. O..

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.