“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Le Philharmonique inspiré par la nuit et par les jardins

Mis à jour le 22/07/2018 à 05:14 Publié le 21/07/2018 à 05:14
Le concertiste espagnol Luis-Fernando Perez interprétera les Nuits de Falla.	(DR)

Le Philharmonique inspiré par la nuit et par les jardins

Deux thèmes qui vont bien avec l'été - la nuit et les jardins - serviront de fil rouge au programme du concert donné, ce dimanche soir, par le Philharmonique de Monte-Carlo dans la cour du Palais Princier.

Deux thèmes qui vont bien avec l'été - la nuit et les jardins - serviront de fil rouge au programme du concert donné, ce dimanche soir, par le Philharmonique de Monte-Carlo dans la cour du Palais Princier.

Le premier thème sera celui de la tumultueuse Nuit sur le mont chauve de Moussorgsky. Drôle de nuit que celle-là ! Une nuit diabolique évocatrice de sorcières se livrant à des danses sataniques jusqu'à ce qu'une cloche sonne et que le calme revienne.

Le thème des jardins s'entendra dans une œuvre qui n'a encore jamais été jouée en Principauté, Summer gardens du compositeur néo-romantique anglais Frédéric Delius. En exergue de sa partition, le compositeur écrit ceci : « Ce sont toutes mes fleurs, les douces fleurs de l'amour ! » Délicieux Delius !

Les deux thèmes de la nuit et des jardins se chevaucheront dans les frémissantes et poétiques Nuits dans les jardins d'Espagne du compositeur espagnol Manuel de Falla. Cette musique nous transporte tour à tour dans les jardins du Generalife à Séville et les jardins de Cordoue.

Ces œuvres nocturnes seront dirigées par un chef venu du Pays du Soleil Levant, Kazuki Yamada, directeur du Philharmonique de Monte-Carlo.

Quant au pianiste qui interviendra en soliste dans les Nuits de Falla, ce sera un concertiste espagnol de grande envergure, Luis-Fernando Perez.

Il n'est encore aucun compositeur qui ait écrit une œuvre inspirée par la Nuit du Palais Princier. Cette musique reste à composer. En attendant, la nuit en question servira de voluptueux écrin au concert de dimanche.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct