Rubriques




Se connecter à

Le groupe scolaire La Plage altruiste avec la Banque Alimentaire

Secteurs maternel et élémentaire du groupe scolaire La Plage ont joué de concert pour une grande collecte au profit de la Banque alimentaire.

L.BOXITT Publié le 27/11/2018 à 05:13, mis à jour le 27/11/2018 à 05:13
Les enfants de l'école de La Plage ont collecté de nombreuses denrées au profit de la Banque alimentaire.	(DR)
Les enfants de l'école de La Plage ont collecté de nombreuses denrées au profit de la Banque alimentaire. (DR)

Secteurs maternel et élémentaire du groupe scolaire La Plage ont joué de concert pour une grande collecte au profit de la Banque alimentaire.

« Nous tenons à remercier les parents et les bénévoles de la Banque alimentaire qui sont venus récupérer les dons », soulignait Jérôme Paquette, le directeur de l'école élémentaire. Une action initiée entre le 12 et le 23 novembre qui a donc permis à la BA des Alpes-Maritimes de récolter de nombreuses denrées. « Il y a eu une intervention des bénévoles de la BA dans nos 7 classes élémentaires. Présentation de l'action et réflexion avec les élèves de CM sur les raisons de l'existence de cette banque alimentaire ont été les points abordés », expliquait Jérôme Paquette.

 

Collecter, gérer, distribuer est le slogan de la Banque Alimentaire qui a pour objectif de lutter contre l'exclusion des plus démunis avec en filigrane la réduction du gaspillage.

En Europe, 265 BA agissent dans 23 pays, et rien qu'en France en 2017, 1 624 tonnes de nourriture - équivalant à 3,2 millions de repas - ont été distribuées. Au niveau local, c'est un très beau geste de la part du groupe scolaire La Plage.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.