“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Le fantastique Monaco d'Anthony Arcaini

Mis à jour le 08/09/2012 à 08:44 Publié le 08/09/2012 à 07:08
(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le fantastique Monaco d'Anthony Arcaini

Une première mondiale ! Ce samedi, à l’Auditorium Rainier-III de la Principauté, Anthony Arcaini présentera son oeuvre "Monaco fantastique".

Une première mondiale ! Ce samedi, à l’Auditorium Rainier-III de la Principauté, Anthony Arcaini présentera son oeuvre Monaco fantastique. C’est sous sa direction que le Philharmonique de Monte-Carlo dévoilera cette nouvelle partition. Au programme également de ce concert : la Symphonie n°9 d’Antonin Dvorak, Pavane Opus 50 de Gabriel Fauré, trois danses de l’opéra et La Fiancée vendue de Bedrich Smetana. L’intégralité de la recette sera reversée à la Fondation Albert II. Cet événement lance la saison musicale du Rocher.

Une première mondiale ! Ce samedi, à l’Auditorium Rainier-III de la Principauté, Anthony Arcaini présentera son oeuvre "Monaco fantastique".

C’est sous sa direction que le Philharmonique de Monte-Carlo dévoilera cette nouvelle partition. Au programme également de ce concert : la Symphonie n°9 d’Antonin Dvorak, Pavane Opus 50 de Gabriel Fauré, trois danses de l’opéra et La Fiancée vendue de Bedrich Smetana.

L’intégralité de la recette sera reversée à la Fondation Albert II. Cet événement lance la saison musicale du Rocher.


En savoir +
Monaco fantastique.
Samedi 8 septembre, à 19 h 30.
Auditorium Rainier-III de Monaco.
Tarifs : de 20 à 60 €.
Rens. 00 377 98 06 28 28


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.