“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le conservatoire de Menton opte pour les cours à distance

Mis à jour le 31/03/2020 à 11:36 Publié le 31/03/2020 à 09:01
Eva a pris mercredi son premier cours de guitare à distance.

Eva a pris mercredi son premier cours de guitare à distance. RD

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le conservatoire de Menton opte pour les cours à distance

Au moment où la fermeture des écoles a été annoncée, nous savions que nous allions perdre le contact avec nos élèves » explique Paul-Emmanuel Thomas, le directeur du Conservatoire municipal de Menton.

Au moment où la fermeture des écoles a été annoncée, nous savions que nous allions perdre le contact avec nos élèves » explique Paul-Emmanuel Thomas, le directeur du Conservatoire municipal de Menton. « Et, immédiatement, avec l’ensemble de l’équipe pédagogique, nous avons eu une priorité collective, celle de garder le lien avec chacun d’entre eux. Car, en ces temps, où ils sont chamboulés dans leur vie et leurs repères, il nous a semblé qu’ils auraient encore plus besoin d’une pratique culturelle que dans la vie normale. Il n’était pas question de les abandonner ! » C’est le cri du cœur du directeur, qui a donc lancé depuis le début de la semaine des cours à distance, assurés par tous les professeurs et pour tous les élèves !

Garder le lien

« Bien sûr, rien ne pourra remplacer la relation directe entre eux ! Mais dans cette période particulière, nous avons souhaité garder le lien pour aider les élèves à avancer sur leur chemin artistique. Il nous a fallu une semaine de réflexion pour mettre en place ces cours de pratique individuelle, car selon les disciplines et les instruments, les situations sont diverses. Et puis, c’est là que l’on s’aperçoit des inégalités en termes de haut débit sur le territoire, et que chacun ne maîtrise pas de la même manière les outils numériques ! ». Mais, progressivement, tout se met en place, et les cours se déroulent de plusieurs façons : soit en visioconférence (dans le cadre du droit à l’image, une autorisation parentale pour l’usage de vidéo vient d’être envoyée aux parents d’enfants mineurs)... ou par téléphone ; soit les parents filment leurs enfants et envoient la vidéo au professeur qui corrige et donne des conseils à l’élève, des pistes de travail...

« Une vraie petite révolution »

Quant aux pratiques collectives (ensembles, orchestres, harmonies...), elles sont pour le moment mises de côté.

Pour ce qui est de la formation musicale, des fiches de partition et de théorie, des commentaires d’écoute, etc. sont envoyés à chaque élève.

Pour les autres disciplines, comme la danse ou l’art dramatique, « nous proposons un travail que l’on ne fait pas habituellement » précise le directeur. Ainsi, le professeur de danse envoie à ses élèves, quel que soit leur niveau, des liens vers des ballets avec des fiches de lecture, idem pour l’art dramatique, où les artistes en herbe travaillent sur des scènes de pièces de théâtre et ont des exercices de diction... « La musique, la danse et le théâtre sont par excellence des arts de la présence, se nourrissent de l’interactivité des spectacles vivants... C’est une vraie petite révolution qui nous donne beaucoup de travail, mais elle est nécessaire et il faut accepter ce mode de fonctionnement différent...»


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.