“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

La musique contre le cancer

Mis à jour le 30/03/2019 à 10:01 Publié le 30/03/2019 à 10:01
Le 2e concert « Pouce la Vie », organisé par la Fondation Flavien mercredi soir au Théâtre des Variétés, a réuni plus de 220 spectateurs. Un succès qui promet un acte 3, toujours dans le même but : lutter contre les cancers pédiatriques en finançant des programmes de recherche.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La musique contre le cancer

Plus de 220 spectateurs.

Plus de 220 spectateurs. Une salle debout. Et pourtant, la configuration du Théâtre des Variétés ne s’y prête pas. C’est dire l’ambiance qu’il y avait, mercredi soir, au 2e concert « Pouce la Vie » de la Fondation Flavien. « C’était magnifique. Waouh, quelle fabuleuse soirée ! »

Denis Maccario est aux anges. Le public est venu nombreux assister à ce concert qui mettait à l’affiche le grand Yvan Cassar, ce compositeur et arrangeur qui collabore avec le gratin de la chanson française, et Jean-Félix Lalanne, le frère de Francis. Le tout animé par Marc Toesca. « L’objectif est atteint », se réjouit le président de la Fondation Flavien.

Les travaux du CSM

L’objectif ? Récolter le maximum de fonds - l’intégralité de la recette de la soirée - au profit de la recherche contre les cancers pédiatriques, ce mal qui a enlevé le fils de Denis Maccario en 2014 et qui a fait de ce courageux papa un combattant, le symbole de la lutte contre ce fléau.

Son combat porte ses fruits. À ce jour, la Fondation Flavien a levé 500 000 e. Cette année, Denis Maccario espère même réunir 120 000 e. Cet argent est reversé en priorité au Centre scientifique de Monaco (CSM) - environ 100 000 e par an depuis 2016 -, mais aussi à d’autres organismes de recherche azuréens : Centre Lacassagne, Institut de biologie de Valrose, Centre méditerranéen de médecine moléculaire de L’Archet. Cette année, la Fondation Flavien va même pousser jusqu’à Lyon, en soutenant un programme de recherche du Centre de lutte contre le cancer Léon-Bérard.

Mais la plus grande satisfaction scientifique reste ici, à Monaco. « Le département de biologie médicale du CSM travaille depuis 2016 sur les tumeurs cérébrales et les cancers pédiatriques, explique Denis Maccario. C’est la fondation qui a initié le projet. Les travaux de cette équipe seront bientôt présentés au public. Ils portent sur l’un des cancers du cerveau chez l’enfant, le médulloblastome. » Celui dont a été victime le petit Flavien Maccario.

Comme les Enfoirés ?

Le concert de mercredi soir aura ainsi apporté sa pierre à l’édifice, comme les autres actions menées tout au long de l’année par la Fondation Flavien. Le succès de cette soirée fait qu’il y aura un 3e concert « Pouce la Vie ». Yvan Cassar, le parrain de la première édition, et Jean-Félix Lalanne, celui de la deuxième, sont déjà partants. Denis Maccario compte bien dénicher un nouveau parrain prestigieux l’an prochain. Il se prend même à rêver de mettre un jour sur pied « un petit Enfoirés, et pourquoi pas un grand ».

Oui, pourquoi pas, ici à Monaco, un grand concert annuel réunissant des vedettes, au profit non pas des Restos du cœur mais de la lutte contre les cancers qui frappent les enfants ?


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.