“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La Méditerranée et ses reflets comme source d'inspiration

Mis à jour le 04/06/2018 à 05:07 Publié le 04/06/2018 à 05:07
De gauche à droite et de haut en bas: la sculptrice Daphné du Barry, une œuvre de Brian Finch, une aquarelle de Graham Sutherland , le peintre Christian Bruley et la photographe Christine Valin.	(Photos S.W
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La Méditerranée et ses reflets comme source d'inspiration

Jusqu'au 24 juillet, l'hôtel Les Ambassadeurs accueille une exposition collective autour de la Méditerranée. Sculptures, photos, peintures, aquarelles.... Cinq artistes dévoilent leurs œuvres

Les œuvres d'art se fondent parfaitement dans le décor soigné et lumineux du grand hôtel 4 étoiles des Ambassadeurs. À côté des tables en marbre et des fauteuils en cuir, des tableaux, des photos et des sculptures ont pris place dans le hall pour l'exposition temporaire baptisée « Les reflets de la Méditerranée ». « Je voulais créer un espace culturel dans l'hôtel. Un endroit où les artistes puissent s'exprimer et encourager également les rencontres avec les collectionneurs », résume Liana Marabini, propriétaire de l'hôtel de la rue Partouneaux. Et d'ajouter : « J'ai choisi le thème de la Méditerranée car elle est le berceau de la culture. Une source d'inspiration incroyable...»

Jusqu'au 24 juillet, cinq artistes locaux(1) très talentueux proposent au public de découvrir leurs œuvres. Pour la sculptrice monégasque, d'origine néerlandaise, Daphné du Barry, la Méditerranée est intimement liée à la tradition et la religion. Ses statues de bronze représentent la vierge aux innocents ou l'ange gardien.

Des aquarelles inédites de Graham Sutherland

Dans la sculpture figurative classique, Daphné du Barry excelle et a exposé dans le monde entier, de New York à Rome en passant par Paris et Milan. « J'aime travailler la beauté du corps et je voulais mettre mon talent au service du beau », précise l'artiste, qui a déjà réalisé des sculptures du prince Rainier III, de la princesse Grace et d'Albert II.

Dans une autre salle, la photographe castellaroise Christine Valin a travaillé sur les couleurs de la ville de Menton et les lumières du bord de mer. Tout comme le peintre roquebrunois Christian Bruley. « Mon maître, c'est William Turner et son travail remarquable sur les couleurs qui semblent plonger le tableau dans un rêve entouré de brume. »

L'exposition met également en avant des aquarelles créées par le peintre britannique Graham Sutherland pour la promotion de la ville de Menton en 1964. « C'est la première fois qu'elles sont dévoilées au public », avertit François Jacquot, propriétaire des œuvres.

Une exposition autour de la Méditerranée qui invite le public à mettre le cap vers l'imaginaire...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.