“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

La construction du pavillon de Monaco à l'exposition de Dubaï bat son plein

Mis à jour le 21/01/2020 à 08:52 Publié le 21/01/2020 à 09:08
Le pavillon de Monaco devrait attirer 7 200 visiteurs par jour.

Le pavillon de Monaco devrait attirer 7 200 visiteurs par jour. Photos-montages Monaco Inter Expo

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

La construction du pavillon de Monaco à l'exposition de Dubaï bat son plein

Cent ouvriers travaillent quotidiennement pour monter une bâtisse qui doit accueillir quelque 7 200 visiteurs par jour, du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021. Le compte à rebours a commencé

À Dubaï comme à Monaco, on met les bouchées doubles ! Ce lundi matin, au salon Bellevue du Café de Paris, Albert Croesi, qui orchestre toute la logistique du pavillon de la Principauté pour l’Exposition universelle, a présenté le début du chantier dubaïote, devant les représentants de très nombreuses institutions et entreprises monégasques - potentiels ou actuels partenaires de Monaco Inter Expo. "Plus de cent ouvriers œuvrent quotidiennement, ce qui représente 22 000 heures de travail effectué. Une dalle de béton de plus de 100 m3 a été édifiée. Le pavillon doit être construit en 180 jours. Il sera, entre autres, équipé de 300 m2 de panneaux solaires."

Le compte à rebours est en marche. En avril, les panneaux solaires seront mis en service et, en juin, les aménagements intérieurs seront réalisés.

Le vrai visage de Monaco

Plusieurs "stations" doivent dresser un tableau de la Principauté : transition numérique, Anse du portier, explorations du prince Albert Ier au prince Albert II, les coraux tropicaux, un petit robot manchot, un banc interactif, la smart city représentée par la SMEG, des espaces d’expositions temporaires, des espaces VIP et lounge, une salle d’attente où ont été sélectionnés dix-huit artistes de Monaco. "Un mini-pavillon dans le pavillon présentera l’art et la culture."

Un Café de Paris Monte-Carlo sera installé. "Nous sommes très attentifs aux conseils de Stefano Brancato et du chef Philippe Joannes." Le restaurant proposera notamment des barbagiuans. Il disposera de soixante places. "Nous délocaliserons deux ou trois personnes du Café de Paris pour travailler sur place", souligne Stefano Brancato.

Enfin, Albert Croesi a également prévu de vendre des "objets prestigieux" en boutique. "De nombreux articles vendus en collector et en séries limitées", par exemple des raquettes du Monte-Carlo Country Club, des miniatures de la première Formule 1 qui a gagné le Grand Prix de Monaco, des flammes olympiques ou encore le timbre du pavillon.

70 personnes travailleront sur le site

L’équipe de Monaco Inter Expo s’étoffe, semaine après semaine, pour planifier les rencontres, manifestations et événements qui se dérouleront du 20 octobre 2020 au 10 avril 2021. Soit 173 jours d’exposition où sont attendus 25 millions de visiteurs, au total sur un site deux fois plus grand que la Principauté tout entière.

Une vitrine pour Monaco comme pour les 192 pays qui participent à l’événement. Et une occasion pour la jeunesse de s’impliquer dans l’aventure dubaïote. Soixante-dix postes vont être créés. La sélection a lieu en mars. Mais déjà, Monaco Inter Expo a reçu plus de 170 candidatures. "J’ai été bluffé par les jeunes qui font preuve d’un dynamisme formidable", se réjouit Albert Croesi.

 

Quelque chose du kaléidoscope ?
Quelque chose du kaléidoscope ? Photos-montages Monaco Inter Expo
Découverte du Monaco qui invente son futur.
Découverte du Monaco qui invente son futur. Photos-montages Monaco Inter Expo

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.