“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

La cantatrice Cecilia Bartoli est La Cenerentola samedi et mardi à Monaco

Mis à jour le 02/02/2017 à 19:29 Publié le 02/02/2017 à 19:27
La cantatrice Cecilia Bartoli et le directeur de l'Opéra de Monte Carlo, Jeann-Louis Grinda.

La cantatrice Cecilia Bartoli et le directeur de l'Opéra de Monte Carlo, Jeann-Louis Grinda. Photo Michael Alesi

La cantatrice Cecilia Bartoli est La Cenerentola samedi et mardi à Monaco

L’orchestre et sa cantatrice sont de retour en Principauté pour deux représentations de La Cenerentola de Rossini, demain soir et mardi, au Grimaldi Forum, pour célébrer le bicentenaire de la création de cet opéra.

Elle est a chanté sur les plus belles scènes de la planète. A interprété les plus grands rôles classiques. La mezzo-soprano italienne Cecilia Bartoli est aussi, depuis le printemps 2016, la directrice artistique de l’ensemble baroque Les Musiciens du Prince.

Dans une interview à paraître ce vendredi, la célèbre diva évoque ce projet d'orchestre "un vrai défi" et les tournées commencées à travers l'Europe, "un immense succès artistique, on a eu de belles critiques et les salles étaient complètes. Nous avons joué dans les salles les plus prestigieuses d’Europe : au Musikverein à Vienne, au Théâtre des Champs Elysées à Paris, au Concertgebouw à Amsterdam… Et pour un public très exigeant."

"Rossini, c'est Champagne!"

Cecilia Bartoli évoque aussi sa passion pour le rôle La Cerentola et pour la musique de Rossini: " La Cenerentola, c’est l’un des opéras les plus incroyables de Rossini, avec Le Comte Ory et Il viaggio a Reims. Il a ce côté mélancolique et en même temps toute la joie, toutes les petites bulles qu’il y a dans la musique de Rossini. Rossini, c’est du Champagne !"

Dans La Cenerentola de Rossini, Cendrillon devient Angelina, la marâtre est un beau-père et les fameuses pantoufles de vair sont une paire de bracelets.

Le spectacle donné par Cecilia Bartoli et l’ensemble baroque monégasque est une version semi-stage, autrement dit concert avec les musiciens sur scène mais avec les comédiens en costume.

La Cenerentola, de Gioachino Rossini.

Demain, samedi 4 février, et mardi 7 février, à 20h. Au Grimaldi Forum, salle des Princes, à Monaco. Tarifs : de 95 à 125 euros. Rens. (00377) 98.06.28.28 et (00377) 99.99.30.00. www.opera.mc


La suite du direct