“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'orchestre des carabiniers au diapason pour ses 50 ans

Mis à jour le 18/03/2016 à 05:08 Publié le 18/03/2016 à 05:08
Les musiciens de l'orchestre se sont produits mercredi soir sur la scène de l'auditorium Rainier III, sous la baguette de l'adjudant-chef Olivier Dréan.

Les musiciens de l'orchestre se sont produits mercredi soir sur la scène de l'auditorium Rainier III, sous la baguette de l'adjudant-chef Olivier Dréan. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'orchestre des carabiniers au diapason pour ses 50 ans

Le prince Albert II, accompagné par ses deux sœurs les princesses Caroline et Stéphanie, était présent mercredi soir au concert anniversaire des 50 ans de l'orchestre des carabiniers.

Le prince Albert II, accompagné par ses deux sœurs les princesses Caroline et Stéphanie, était présent mercredi soir au concert anniversaire des 50 ans de l'orchestre des carabiniers. La compagnie des carabiniers du prince a célébré en musique cet age d'or, avec un concert exceptionnel sur la scène de l'auditorium Rainier III.

Sous la baguette de leur chef d'orchestre, l'adjudant-chef Olivier Dréan, les vingt-trois musiciens ont fait le show, accompagnés notamment par les artistes Charlie Siem, Elzbieta Fringant ou Thomas Vaccari. Les bénéfices de cette soirée seront reversés à l'association Adrien qui œuvre pour les enfants malades ainsi qu'à l'association Baby et Népal, les deux éléphantes dont prend soin la princesse Stéphanie.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.