“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

L'oeuvre d'un banquier compositeur à l'Auditorium

Mis à jour le 28/04/2017 à 05:16 Publié le 28/04/2017 à 05:16
Francesco Bongiovanni a commencé à écrire de la musique en 2013.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'oeuvre d'un banquier compositeur à l'Auditorium

Francesco Bongiovanni est économiste, banquier et... compositeur. Demain soir, le Philharmonique jouera l'une de ses symphonies, qui évoque l'histoire des princes de Monaco

Un nouveau compositeur sera, samedi soir, au programme du concert du Philharmonique sous la direction de Gianluigi Gelmetti. Francesco Bongiovanni est compositeur, économiste et banquier de profession. Ancien banquier d'investissement à Londres et Wall Street, il a fondé à Monaco la Compagnie d'investissement Monaco-Asie Codima. Son livre sur le « Déclin de l'Europe » a été louangé par Wall Street en 2013.

La musique a été une des compagnes de sa vie. La musique classique et le jazz. Des leçons particulières de piano dans sa jeunesse l'ont conduit au désir de composer. « C'est dans les années 90, durant lesquelles je vivais à Hongkong, que j'ai commencé à écrire de la musique », raconte-t-il.

Étant remarqué, chantant, lors d'une soirée de gala, il a été amené à se produire dans un festival de jazz. Il a ensuite enregistré son premier disque avec des chansons de sa composition, dans un style de crooner.

Un jour, il se lance dans la symphonie. Une première œuvre orchestrale est jouée par des musiciens de l'Orchestre symphonique de Singapour placés sous sa direction.

Hommage à Monaco

Désirant offrir au prince Albert II une œuvre de sa composition, il a récidivé et écrit une partition « évoquant l'histoire de Monaco et de ses princes ». On y trouve une citation de l'hymne monégasque. L'œuvre a été enregistrée il y a quelques années par le Philharmonique de Monte-Carlo mais n'a jamais été donnée en public. Elle le sera lors du concert de demain.

La banque mène à tout… même à la musique.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.