“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Julia Migenes: "Ma mission: toucher l'âme des gens"

Mis à jour le 30/07/2013 à 08:03 Publié le 30/07/2013 à 07:19
Julia Migenes en amoureuse de la Méditerranée.

Julia Migenes en amoureuse de la Méditerranée. Michael Alési

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Julia Migenes: "Ma mission: toucher l'âme des gens"

Elle se produira mercredi dans la cour du Palais Princier au profit de la Fondation Albert II

Elle se produira mercredi dans la cour du Palais Princier au profit de la Fondation Albert II

Sur la terrasse d'un palace monégasque (le Fairmont) Julia Migenes observe la Méditerranée. Elle la parcourt, la cajole, la caresse, la boit du regard. « Je respecte la mer comme une déesse, dit-elle ! Je la respecte tellement que je ne me baigne jamais. Je ne suis pas digne de me plonger en elle ! »

Confidence de la diva arrivée avant-hier en Principauté. Combien de peintres auraient été émus, dans ce décor maritime, par la vision de cette (fausse) naïade, les cheveux roux doucement soulevés par la brise.

« La rousseur de mes cheveux, confie-t-elle, moi la portoricaine je l'ai voulue dès mon adolescence. C'est la rousseur des femmes vénitiennes de la Renaissance. »

Cette rousseur-là, elle l'a promenée sur les grandes scènes d'opéra et de comédie musicale du monde entier, en chantant, en dansant, en enregistrant, en étant une star au box et au vox office. Car lorsqu'elle n'observe pas la mer, Julia Migenes est en scène. Et c'est la vague du public qui vient mourir à ses pieds.

Elle chantera mercredi soir dans la cour du Palais Princier au profit de la Fondation Albert II. Qu'interprétera-t-elle ? Des airs de comédie musicale, de Gershwin, de Barbara Streisand. Mais aussi du Poulenc. Car, depuis toujours, entre classique et musicals son cœur balance.

« Quel que soit le répertoire que j'interprète, qu'il soit de Bach, de Mozart, de Strauss ou de jazz, je ne chante que des œuvres qui ont été écrites par des génies. Telle est la chance de mon existence : au travers de leurs œuvres je ne vis qu'avec des génies ! C'est un privilège. Cela me permet d'atteindre l'âme des gens. Car, tel est le but de ma carrière : toucher l'âme du public… »


Savoir +
Mercredi, Palais Princier 21h.30. Tarif : de 30 à 150 euros. Tél. 00 3.77.98.06.28.28.

 


Vous recherchez un événement par date, thème ou localité ? Notre Agenda des sorties est fait pour vous.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.