Rubriques




Se connecter à

"Il rêve de revivre à Monaco": Alain Delon se confie dans un entretien diffusé sur TV5 Monde

Rare dans l’exercice médiatique, Alain Delon parle pour la première fois depuis 2019. Cyril Viguier a rencontré l’acteur, chez lui, pour un entretien diffusé ce jeudi 1er juillet sur TV5 Monde.

Mathieu Faure Publié le 29/06/2021 à 19:49, mis à jour le 30/06/2021 à 15:25
video
Alain Delon, alors qu'il reçoit une Palme d'or d'honneur au 72e Festival de Cannes. Photo archives Sébastien Botella

Pas facile d’approcher un félin. C’est le cas avec Alain Delon puisque l’acteur de 85 ans à la filmographie gargantuesque (La Piscine, Borsalino, Le Samouraï, Le Guépard, Rocco et ses frères, etc.) n’a pas repris la parole depuis 2019 et sa Palme d’honneur reçue à Cannes. Quelques semaines plus tard, il était victime d’un AVC.

Complètement remise, l’icône mondiale s’est livrée, face caméra, dans une interview menée par Cyril Viguier. Les deux hommes se connaissent depuis quarante ans. C’est dans son sanctuaire de Douchy, dans le Loiret, que l’entretien a eu lieu.

Alain Delon parle du monde actuel, de l’actualité mais aussi de sa vie. Cette rencontre est diffusée ce jeudi soir sur TV5 Monde. Nous n’avons pas eu la chance d’avoir Alain Delon au bout du fil. Mais Cyril Viguier, en revanche, oui.

 

À quand remonte votre amitié avec Alain Delon?
À plus de quarante ans. J’ai développé une amitié avec Alain en parallèle avec celle que je construisais avec son fils Anthony qui est de ma génération. J’ai rencontré Alain quand j’avais 17 ans puis on est resté en contact. On a parfois collaboré ensemble, j’ai notamment coproduit sa série Frank Riva. On a toujours eu un lien très fort et quand il a été question de reprendre la parole, il s’est logiquement imposé que cela se fasse avec moi. Pour qu’il se livre, il doit être en confiance.

Ce n’est pas une interview sur sa carrière à proprement parler.
Non, c’est une émission d’actualité. Un tête à tête sur ce qu’il pense du monde actuel: la crise sanitaire, Emmanuel Macron, Joe Biden, etc. C’est un Delon positif, solaire, ouvert. Je voulais aussi montrer Alain Delon comme je le connais, c’est-à-dire drôle, parfois il peut être De Funès alors que ce n’est pas l’image que l’on a de lui. Il est très sollicité mais il parle rarement. L’avantage de TV5 Monde c’est qu’il s’agit d’une chaîne diffusée dans le monde entier et c’est important car Alain est une icône planétaire.

C’est facile de filmer Alain Delon?
On a fait entrer des caméras dans son duché (rires). C’est sans doute l’une de ses dernières grandes interviews car il n’aime pas l’exercice alors on voulait faire quelque chose de beau, de grand. On a neuf caméras, un drone, une équipe importante car on a tourné en trois fois entre avril et juin.

Veut-il encore faire du cinéma?
Il souhaite faire son dernier film, il se sent capable de le faire. Clint Eastwood tourne encore à 90 ans, pourquoi pas lui? Ce sont des gens qui tiennent parce qu’ils vivent à travers ça. Sa vie, c’est d’être dans la vie.

 

Justement, après son AVC, quel est son regard sur la mort?
Il est très clair là-dessus, il partira quand il aura envie et à sa manière. Il souhaite partir dignement, c’est pour cela qu’il est favorable à l’euthanasie. C’est une position assumée.

Comment voit-il son avenir?
Il a encore des secrets, c’est un personnage très cloisonné mais il rêve de revivre à Monaco. C’est un endroit qui correspond bien à ce qu’il est, à ce qu’il dégage.

A-t-il conscience de son mythe?
C’est le dernier des Mohicans de sa génération. À un moment, tout le monde voulait mettre Alain Delon dans son lit, c’est comme Mick Jagger. Il a été une icône mondiale et il a cette notion d’immortalité qui lui colle à la peau. Chaque semaine vous avez un film de Delon à la télévision, le parfum Eau Sauvage de Dior, dont il est l’égérie, est illustré par une photo de lui plus jeune donc ça participe au fait que les gens ont l’impression qu’il est immortel. Il a conscience d’avoir eu une vie incroyable, il connaît le monde entier. Personne n’a jamais refusé de prendre Alain Delon au téléphone (rires).

Et pourtant c’est un solitaire...
Il n’a jamais eu à faire le tri dans son entourage car il ne voit quasiment personne. Il aime la solitude, il a peu d’amis, il n’évolue pas en bande comme un Jean-Paul Belmondo, c’est un félin. Il a perdu récemment Nathalie, son ex-femme, la seule qu’il a épousée et mère d’Anthony. Il le dit dans l’interview, il a eu cinq femmes majeures dans sa vie dont Romy Schneider, Nathalie Delon et Mireille Darc, elles sont toutes décédées... Il est tout seul. Malgré tout, il reste à l’affût du monde. Et face caméra, on a aussi balayé sa vie, on a déterré des souvenirs comme des photos de ses parents, son intimité avec Georges Pompidou, l’affaire Markovic.

Alain Delon face au monde, ce jeudi, à 21h, sur TV5 Monde.

 

Une diffusion mondiale

Diffusé ce jeudi soir sur TV5 Monde en France, Belgique et Suisse, l’émission Alain Delon face au monde n’est pas tombée dans le giron de TV5 Monde par hasard.

Au-delà des liens d’amitié entre Cyril Viguier et Alain Delon, TV5 Monde est diffusé dans plus de 365 millions de foyers, dans treize langues et sur huit antennes (Europe, USA, Asie, Pacifique, Maghreb Orient, Amérique Latine, Afrique, TV5 Monde Style).

C’est pour cette caisse de résonance XXL qu’Alain Delon a accepté l’interview de TV5 Monde. Et puis il existe entre Cyril Viguier et Alain Delon des liens professionnels intenses qui ont débuté avec l’émission de cinéma du milieu des années 1990, Les lundis d’Alain Delon sur la Cinquième (ex-France 5) où l’acteur animait un programme pédagogique autour du cinéma.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.