“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Fête de la musique: l'ambiance salsa de Sergent Garcia à Monaco

Mis à jour le 22/06/2012 à 18:41 Publié le 22/06/2012 à 07:16
Sergent Garcia a fait une halte à Monaco au cours de sa tournée mondiale, débutée en mars 2011. Les spectateurs sont entrés dans la danse dès les premières notes de musique à la faveur d'une première partie, Babasson, déjà très festive.

Sergent Garcia a fait une halte à Monaco au cours de sa tournée mondiale, débutée en mars 2011. Les spectateurs sont entrés dans la danse dès les premières notes de musique à la faveur d'une première partie, Babasson, déjà très festive. Cyril Dodergny

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fête de la musique: l'ambiance salsa de Sergent Garcia à Monaco

Les rythmes latinos ont fait vibrer le port Hercule pour cette 31e fête de la musique. Les spectateurs n’ont pas manqué de se laisser aller à quelques pas de danse

Les rythmes latinos ont fait vibrer le port Hercule pour cette 31e fête de la musique. Les spectateurs n’ont pas manqué de se laisser aller à quelques pas de danse

Babasson a donné le tempo. Première partie de Sergent Garcia, il a assumé son rôle à la perfection. Les rythmes lascifs aux accents hispaniques ont rapidement envoûté les spectateurs sur la darse sud et le quai Albert-Ier. D'ailleurs, un groupe de danseurs s'est laissé aller à quelques pas de salsa au moment du passage de flambeau entre les deux artistes. La température est montée doucement mais sûrement pour devenir bouillante à la fin de l'heure de show.

Mélange de la tradition afro-cubaine et des musiques actuelles, Babasson a posé les bases de la soirée qu'a enfiévrée plus encore Sergent Garcia.

La tête d'affiche a fait une halte monégasque au cours de sa tournée mondiale démarrée à Paris en mars 2011.

Si le groupe a signé son premier album en 1997, son dernier opus, «Una y otra vez», reste gravé dans son style : la salsamuffin.

« Long time »

Des paroles parfois engagées mais aussi des cadences ultra-festives. Dès le premier morceau, le fameux « Long time », la foule a commencé à se mouvoir jusqu'à véritablement entrer dans la danse. En solo ou en couple, les chorégraphies plus ou moins bien maîtrisées se sont côtoyées pendant la soirée. Un concert tonique qui sent bon l'été, la salsa et le sable chaud.

 


L'intégralité de cet article dans Monaco-Matin ou sur le journal en ligne
Egalement disponible sur l'IPad


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.