“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Festival international du cirque de Monte-Carlo: tous à la ménagerie!

Mis à jour le 13/01/2015 à 10:12 Publié le 13/01/2015 à 07:43
Dans l'enclos des trois éléphants d'Asie, c'est Jumba la plus curieuse, pour le plus grand plaisir des enfants.

Dans l'enclos des trois éléphants d'Asie, c'est Jumba la plus curieuse, pour le plus grand plaisir des enfants. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Festival international du cirque de Monte-Carlo: tous à la ménagerie!

Plus que deux jours avant le coup d’envoi des festivités qui verront 28 numéros du monde entier défiler sous le chapiteau de Fontvieille. En attendant, les animaux font les stars…

Plus que deux jours avant le coup d’envoi des festivités qui verront 28 numéros du monde entier défiler sous le chapiteau de Fontvieille. En attendant, les animaux font les stars…

Ouverture de la piste aux étoiles jeudi soir, pour la 39e édition du festival international du cirque de Monte-Carlo.

Et à deux jours de la première, tout le monde est déjà dans la place. Depuis samedi, le chapiteau de Fontvieille est en effervescence. Et si les répétitions des 28 numéros qui seront présentés cette année, se passent à huis clos sous les grandes tentures blanches, les animaux eux, sont installés à l'extérieur.

Alors que les artistes calent les derniers détails à l'abri des regards, les stars à poils et à plumes passent le temps tranquillement, chouchoutés dans leur enclos respectif.

Et les Monégasques le savent bien. Dès la sortie des écoles ou à l'occasion d'une balade dans le parc, la visite de la ménagerie est devenue un rendez-vous incontournable. Ils sont nombreux à apporter du pain ou un fruit - en demandant l'autorisation aux soigneurs - ou à prendre la pose devant les bêtes.

Lions, éléphants, chevaux et perroquets

Cela dit, le cru 2015 du festival laisse moins la place aux animaux qui, du coup, sont moins nombreux. Que les spectateurs se rassurent, les lions et les éléphants, toujours très attendus par le public, seront de la fête, pour des grands moments de dressage. Ce sont d'ailleurs les enclos qui obtiennent le plus de succès.

Plus original en revanche, un numéro de perroquets avec quatre Aras, à qui l'on peut rendre visite à droite du chapiteau. Alessio Fochesato est l'un des premiers dresseurs à présenter ces oiseaux multicolores sur une piste de cirque et, tout particulièrement, à faire voler des Aras en liberté sous la coupole.

Mais pour cette 39e édition, ce sont surtout les chevaux qui sont mis à l'honneur. En effet, l'année culturelle 2015 a été placée sous le signe de la Russie à Monaco.

Un tiers des numéros sélectionnés en compétition seront donc en provenance de ce pays. Et les artistes russes sont célèbres pour leurs qualités de dressage de ces animaux gracieux. Comme les Djiguites, ces fiers cavaliers qui évoluent au grand galop sur leurs hautes montures, sur la piste spécialement aménagée.

À découvrir à partir de jeudi et jusqu'au 25 janvier.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.