“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Festival de musique : Après Poppée , la pop !

Mis à jour le 04/08/2017 à 05:26 Publié le 04/08/2017 à 05:26

Festival de musique : Après Poppée , la pop !

Après le « Couronnement de Poppée », musique pop, intimiste et B.C.B.G. du groupe Apollo 5 sur l'esplanade Francis-Palmero à Menton

Les soirs se suivent et ne se ressemblent pas. Cela fait le charme du Festival de musique. Après la fantastique soirée d'opéra baroque du « Couronnement de Poppée » de mercredi (voir notre édition d'hier), concert vocal du groupe anglais « Apollo 5 », hier soir sur l'esplanade Francis-Palmero. Après « Poppée », la pop !

Enfin, la pop B.C.B.G. ! Car le groupe vocal anglais ne déchire pas les tympans. Il fait dans le genre chic british, très five o'clock tea, intimiste même. Pour tout dire, le chapiteau de l'esplanade n'était pas un lieu idéal de concert pour eux - ou alors il aurait fallu qu'ils bénéficient d'une sonorisation plus étudiée.

Le groupe « Apollo 5 » est composé de cinq voix comme on pourrait le supposer : trois gars et two girls. Son répertoire va du baroque aux Beatles.

Hier, le baroque avait pris le large. On était donc dans une pop pimentée de jazz et de negro-spiritual.

Le programme était commenté par les chanteurs eux-mêmes avec un accent de la London City tourmenté de Brexit.

On entendit « The way you look tonight », « A nightingale Sang in Berkeley square », « All you need is love », on entendit du Gershwin, du Rogers, enfin toutes ces musiques qui mettent un doux bonheur au cœur, dont on s'étonne qu'elles existent encore à l'époque du rock, du rap et du hard.

Parfois, on s'aperçoit que les temps ne sont pas si durs qu'on ne le pense !

« Apollo 5 » ! On se souvient, à la fin des années soixante, du programme de conquête spatiale américain pour se rendre sur la lune. Un demi-siècle plus tard, « Apollo 5 », hier soir, était à terre.

Et, sur nos têtes, au-dessus de la baie de Menton, la lune nous observait…


La suite du direct