Rubriques




Se connecter à

Festival Canneseries: "Les Mystères de l’Amour", toujours dans la tendance

Dérivée de la série culte "Hélène et les garçons", la série en est à sa 27ème saison! Une partie du casting était présente à Cannes pour rencontrer les fans. Nous avons rencontré deux acteurs "historiques", Philippe Vasseur et Cathy Andrieu.

Mathieu Faure mfaure@nicematin.fr Publié le 10/10/2021 à 13:36, mis à jour le 10/10/2021 à 13:39
Philippe Vasseur et Cathy Andrieu, samedi à Canneseries. Photo Patrice Lapoirie

On est nombreux à avoir grandi avec la bande d’Hélène et les garçons, devenue, avec le temps, celle des Mystères de l’Amour, une série qui continue de rassembler des millions de téléspectateurs sur TMC. Présent en marge de Canneseries pour une rencontre avec le public, le casting de la série savoure, à chaque fois, ce rendez-vous.

Parmi eux, des historiques de la sitcom: Philippe Vasseur, qui campe José, et Cathy Andrieu, qui joue le rôle au même prénom. Des personnages iconiques qui, avec le temps, se sont retrouvés mariés dans Les Mystères de l’amour. Trente ans de télévision, ça installe forcément une sorte d’assise. "On vit cette longévité avec tendresse", avance Cathy Andrieu.

"J’admire, de plus en plus, avec le temps qui passe, la bienveillance du public", embraye Philippe Vasseur. "C’est étonnant que ça dure autant, c’est mystérieux aussi, poursuit l’actrice. On touche plein de gens différents et c’est drôle de se voir vieillir aussi". Cette bande d’acteurs, d’amis, traverse les décennies avec la même envie de jouer ensemble et de profiter.

"Je suis toujours étonnée de voir que des gens font des kilomètres, dorment à l’hôtel, juste pour nous voir", poursuit Cathy Andrieu. Un succès humain qui ne masque pas tous les manques. "J’aimerais bien que notre travail soit mieux reconnu dans le métier", lâche Philippe Vasseur. Cathy Andrieu: "On a beaucoup souffert des critiques aux débuts. Aujourd’hui on fait de la fiction et ça plaît aux gens".

 

Pas préparés au succès

Malgré tout, un sentiment d’illégitimité est encore ancré en eux. Philippe Vasseur s’explique. "Quand je vois la soirée d’ouverture avec la série Validé de Franck Gastambide, j’ai l’impression de ne pas être à ma place. D’être un dinosaure sur ce coup-là. J’ai la sensation d’être un acteur qui a fait la même chose pendant la moitié de sa vie et qui, peut-être, continuera de faire la même chose jusqu’à la fin et ça me rend un peu triste".

Vasseur avoue avoir été amer à un moment de sa vie. C’est moins le cas aujourd’hui. "On nous a refusé de faire autre chose, on ne nous a jamais tendu la main. Encore aujourd’hui, après trente ans de métier, on ne me propose que de la figuration", étaye Philippe Vasseur.

Ce manque de reconnaissance dans certaines branches du métier est compensé par l’amour, unique, des gens. "Ça fait un bien fou", confirme Vasseur. "C’est une réalité", poursuit Andrieu. "Ça m'étonnera toujours, cet amour des gens, je n’arrive pas à l’expliquer. Les gens ne sont pas usés de voir nos tronches, ça me fascine". La légitimité, finalement, elle est là.

Une bande inséparable

"Je fais plaisir à des millions de gens, c’est vrai", lance Vasseur. Complexés? Un peu, oui. Ils ne s’en cachent pas, mais c’est aussi la conséquence d’un début de carrière assez difficile car à 20 ans, toute la bande d’Hélène et les garçons a pris le raz-de-marée du succès en pleine tronche. Et personne n’était préparé.

"C’était la première sitcom de la télévision, rembobine Andrieu. Je ne m’attendais pas à un tel succès, ça nous a échappé très vite et j’ai fui la série au bout de six mois pour ça. J’avais 22 ans et j’ai décidé d’arrêter parce que je me suis vu dire à une petite fille que si elle me photographiait, je lui cassais son appareil photo. J’ai arrêté car je ne gérais pas et j’ai fui".

 

Alors que Philippe Vasseur, lui, n’a jamais arrêté la série, Cathy Andrieu a fini par rejoindre l’aventure des Mystères de l’Amour lors de la 8e saison (la série en compte 27 aujourd’hui). L’appel de la bande était plus fort. C’est la force, aussi, de la galaxie Jean-Luc Azoulay, le papa d’AB Productions.

Et malgré certaines critiques, la troupe d’Hélène et les garçons, qui tournait un épisode par jour, impressionnait. "Un jour, David Hasselhoff, qui était en pleine bourre avec Alerte à Malibu, était venu nous voir sur le plateau pour savoir comment on travaillait". Respect.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.