F(ê)aites de la danse, exposition sur Monet, voyage musical de Cecilia Bartoli... Les 5 événements culturels à ne pas rater en 2023 à Monaco

Des compositions de Mozart aux toiles de Monet en passant par les vocalises de Cecilia Bartoli, les planches du Théatre Princesse-Grace et les pas des danseurs des Ballets, la cuvée 2023 s’annonce pétillante.

Article réservé aux abonnés
Cédric VERANY Publié le 06/01/2023 à 10:30, mis à jour le 06/01/2023 à 10:59
F(ê)aites de la danse fera son grand retour en juillet prochain sur la place du Casino. Photo Cyril Dodergny

Les restrictions de la pandémie évanouies pour de bon, l’année culturelle qui s’ouvre en Principauté semble bien décidée à redémarrer en fanfare.

Déjà plusieurs dizaines de concerts, de spectacles, de récitals constellent le calendrier en attendant encore l’annonce d’événements importants pour l’été.

Dans cette première moisson, cette sélection non exhaustive montre la richesse renouvelée de l’offre culturelle nationale.

L’entrée en fonction de Cecilia Bartoli, succédant à Jean-Louis Grinda à la tête de l’opéra de Monte-Carlo, est un moment attendu, comme le retour espéré de la Fê(ai)tes de la danse place du Casino lors des premiers jours de l’été.

Au même moment où une centaine de toiles de Monet trouveront refuge pour la saison au Grimaldi Forum.

En attendant, on célébrera Mozart ou Shakespeare dans les salles monégasques…

1. F(ê)aites de la danse sur la place du Casino

L'événement avait été un succès en 2017. Photo Cyril Dodergny, Fabrice Demessence et DR.

2023 sera la bonne pour la Fê(ai)tes de la danse? La manifestation est devenue une Arlésienne depuis sa flamboyante première en 2017.

Mais les Ballets de Monte-Carlo sont, cette année, bien décidés à écrire la suite de cette manifestation visant à faire de la place du Casino, une scène géante pour danser toute la nuit en mêlant les pas des professionnels et des amateurs.

D’où le jeu de mots "F(ê)aites de la danse" accompagnant le projet programmé pour le 8 juillet.

2. Mozart joué par le Philharmonique de Monte-Carlo

Le philarmonique de Monte-Carlo va vous faire (re)découvrir l'œuvre de Mozart. Photo Cyril Dodergny, Fabrice Demessence et DR.

Mozart superstar du côté de l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo qui propose dès le 27 janvier, date anniversaire du maestro, la deuxième édition d’un mini-festival visant à faire entendre ou redécouvrir les œuvres du prolifique compositeur autrichien.

Temps fort du programme: le 5 février un concert de musique de chambre avec la soprano Fatma Saïd aux côtés d’Antje Weithaas, Marie-Elisabeth Hecker et Martin Helmchen au piano et cordes.

3. Exposition de Claude Monet au Grimaldi Forum

Une exposition dédiée au peintre Claude Monet pour fêter le 140e anniversaire de son escale à Monaco Photo Cyril Dodergny, Fabrice Demessence et DR.

Après la pop culture magnifiée de Christian Louboutin en 2022, c’est à un maître de la peinture que le Grimaldi Forum ouvrira ses espaces cet été.

Avec l’exposition baptisée Monet en pleine lumière, l’envie est de célébrer le 140e anniversaire de la première escale du peintre à Monaco et sur la Riviera - la toile Près Monte-Carlo de 1883 ci-contre en atteste - où il va découvrir la particulière lumière de la Méditerranée qui marquera profondément la suite de sa production.

Une centaine de toiles impressionnistes devraient faire le voyage jusqu’en Principauté, en collaboration avec le musée Marmottan Monet à Paris.

Ouverture le 8 juillet.

4. Des pièces de théâtre primées

Des pièces de théâtre couronnées d'un Molière au menu du théâtre Princesse-Grace Photo Cyril Dodergny, Fabrice Demessence et DR.

Des "Molièrisés" comme s’il en pleuvait! La seconde partie de la saison du théâtre Princesse-Grace fait la part belle aux pièces et aux artistes couronnés l’an dernier par les trophées du théâtre français.

Dans un programme déjà riche, le public pourra applaudir le 16 février, Berlin, Berlin de Patrick Haudecoeur et Gérald Sibleyras auréolé du Molière de la comédie et du meilleur comédien.

Suivra l’iconique Jacques Weber, Molière d’honneur 2022 qui, le 27 avril prochain, reprendra seul en scène les beaux textes de la langue française.

Enfin le 4 mai, la pièce aux quatre Molière (dont celui du meilleur spectacle) Comme il vous plaira, de Shakespeare avec Barbara Schulz marquera la fin de saison.

5. Le "voyage musical" de Cécilia Bartoli à l'Opéra de Monte-Carlo

La première saison de Cécilia Bartoli à la tête de l'Opéra de Monte-Carlo mais aussi sur scène pour un "voyage musical" Photo Cyril Dodergny, Fabrice Demessence et DR.

Annoncée de longue date, la prise de fonctions de Cecilia Bartoli à la tête de l’Opéra de Monte-Carlo est une réalité depuis le 1er janvier.

La mezzo-soprano, star de sa discipline, a imaginé sa première saison de directrice comme un "voyage musical" sur trois siècles.

Un voyage qu’elle compte bien incarner puisque Cecilia Bartoli sera sur scène dès le 20 janvier, dans le rôle-titre d’Alcina de Haendel, première production de son mandat.

Et retrouvera aussi les planches de Garnier au printemps pour endosser à nouveau le rôle de Rosina dans le Barbier de Séville qu’elle jouait déjà il y a trente ans pour sa première venue à Monte-Carlo.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.