“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Exposition : Andelu présente Déchirure architecturale

Mis à jour le 07/11/2016 à 05:14 Publié le 07/11/2016 à 05:14
Pour cette exposition, les œuvres d'Andelu font appel à des techniques mixtes et à des couleurs de forte intensité.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Exposition : Andelu présente Déchirure architecturale

Beausoleil

Déchirure architecturale » est le thème de l'exposition signée de l'artiste peintre Andelu, à la Galerie du service culturel.

Un peintre qui signe ses œuvres du nom du village près de Versailles, où elle est née, Andelu.

Aujourd'hui installée à Vallauris, c'est une voyageuse dans l'âme et dans l'art, évoluant de la céramique de ses débuts, à la gravure, au dessin sur tissu, à la peinture, à la sculpture en grès et à l'utilisation de cette technique mixte sur toile et papier… une vraie adepte de l'expérimentation.

« Sur une toile presque terminée, je colle un papier de soie du même format, et avant que la matière ne sèche, je déchire par fragments, d'où le nom de cette série », explique l'artiste.

Elle utilise des techniques mixtes : des pigments en poudre comme base, papier de soie, poudre de marbre et pastels à l'huile.

Son travail semi-figuratif est également reconnu pour la poésie qui s'en dégage. Contrastes de couleurs de forte intensité, de textures, de matières longuement élaborées et façonnées, ses œuvres comportent des thèmes qui surgissent du jour au lendemain, et se renouvellent tous les deux ans, environ.

Ses inspirations, elle les puise souvent de ses voyages, de la nature, comme « Les lignes de Nazca » du Pérou, les « Chiens chinois assis », ou un personnage mythique d'Inde.

Il y a eu, depuis sa première exposition en 1990 à Paris, « Les pommes », « Les vaches », « Les mutants » « Les hommes debout », « Les Hommes volants »... jusqu'à cette « Déchirure architecturale » qu'elle présente aujourd'hui.

Andelu a accompagné de grands maîtres contemporains dans leur travail, et qui l'ont « construite » en tant qu'artiste : initiée à la gravure auprès du peintre H. Goetz, elle a travaillé une dizaine d'années auprès du fameux peintre de l'École de Paris, James Coignard. Bien après l'avoir rencontré, elle développe son propre style, vole de ses propres ailes, et cette passion pour la peinture et la création ne la quitte plus depuis 30 ans. Elle crée dans son atelier à Vallauris.

Elle expose un peu partout en Europe, mais aussi aux États-Unis, en Chine ou encore au Japon.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.