“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Eric Serra : J'essaie de me poser moins de questions

Mis à jour le 04/07/2018 à 05:04 Publié le 04/07/2018 à 05:04
En 2012, côté spectateur, Eric Serra avait assisté à un concert dans la cour d'honneur du Palais. Le 17 juillet, il sera sur scène pour la soirée Summer Dream.

En 2012, côté spectateur, Eric Serra avait assisté à un concert dans la cour d'honneur du Palais. Le 17 juillet, il sera sur scène pour la soirée Summer Dream. archives Monaco-Matin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Eric Serra : J'essaie de me poser moins de questions

Le compositeur du Grand Bleu donnera un concert unique le 17 juillet, dans la cour d'honneur du Palais princier, au profit de la fondation du souverain

Son nom fait résonner en chacun une mélodie de films. Eric Serra est un compositeur français de musiques de films incontournable. Le Grand Bleu, Nikita, Léon, Subway, Le Cinquième élément… Il a mis en musique les plus grands films de Luc Besson. Auteur de la BO d'un James Bond (GoldenEye) et d'un spectacle du Cirque du Soleil, il est un amoureux de la musique dans toutes ses déclinaisons.

Le 17 juillet, il investira la cour d'honneur du Palais princier pour un concert unique dans le cadre de Summer Dream. Le rendez-vous existe depuis 2011 pour soutenir les actions de la Fondation Prince Albert II de Monaco. « Je suis toujours ravi d'aller jouer quelque part. Et d'autant plus si c'est pour une bonne cause ! », lance-t-il d'emblée sur le sujet. Avant d'en dévoiler davantage…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.