“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Emily Johnson's band a séduit les mélomanes

Mis à jour le 12/09/2018 à 05:12 Publié le 12/09/2018 à 05:12
Magnifique prestation du band et de sa chanteuse Emily.

Magnifique prestation du band et de sa chanteuse Emily. L. B.

Emily Johnson's band a séduit les mélomanes

Délicieux petit concert que celui donné par Emily Johnson's band, samedi soir espace public Jean-Gioan.

Délicieux petit concert que celui donné par Emily Johnson's band, samedi soir espace public Jean-Gioan.

La protégée du guitariste internationalement connu, John McLaughlin, a livré une superbe prestation emplie de groove et de finesse musicale. Ce concert, annulé au mois d'août en raison des intempéries, a finalement eu lieu pour le plus grand bonheur des mélomanes qui avaient fait le déplacement. Un set musical qui a alterné entre compositions et reprises. On a notamment pu entendre le très sexy Kiss de Prince, Stand By Me, le célèbre titre de Ben E.King et toute une flopée de hits souvent rangés dans la catégorie soul music. Le band a également placé une séquence émotion avec un hommage à Aretha Franklin, dont un Think ravageur ! La chanteuse est même descendue dans les rangs du public pour inciter les uns et les autres à venir danser au pied du podium. Rappelons que ce concert était proposé par le conseil départemental. Cerise sur le gâteau, certains chanceux ont pu échanger en fin de soirée avec les artistes dont John McLaughlin que l'on rêverait un jour de voir un jour sur une scène roquebrunoise. Qui sait... ?


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct