“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

DIAPO. Les Trophées 2013 attribués ce mardi à l'hôtel Hermitage

Mis à jour le 18/12/2013 à 09:56 Publié le 18/12/2013 à 07:06
La cérémonie s'est déroulée dans la somptueuse salle Eiffel de l'hôtel Hermitage en présence du Prince Albert.

La cérémonie s'est déroulée dans la somptueuse salle Eiffel de l'hôtel Hermitage en présence du Prince Albert. François Baille

Monaco-matin, source d'infos de qualité

DIAPO. Les Trophées 2013 attribués ce mardi à l'hôtel Hermitage

Ce mardi, en présence du prince Albert II et en partenariat avec la Chambre de développement économique, le Club de l’éco de Monaco-Matin a remis ses trophées à six lauréats

Ce mardi, en présence du prince Albert II et en partenariat avec la Chambre de développement économique, le Club de l’éco de Monaco-Matin a remis ses trophées à six lauréats

Ces prix montrent de façon éclatante la place de la Principauté en matière d'innovation et d'excellence ».

Les mots du prince Albert II, très applaudis hier en conclusion de la remise des trophées du Club de l'éco de Monaco-Matin (lire ci-contre), ont parfaitement résumé la satisfaction qui dominait, hier en début de soirée dans la salle Eiffel de l'hôtel Hermitage, chez les plus de 320 acteurs de l'économie monégasque réunis pour l'occasion. Michel Dotta, président de la Chambre de développement économique (CDE) de la Principauté, avait d'ailleurs évoqué l'essence même de cette manifestation, qui permet de « célébrer ensemble la réussite de quelques-uns de nos pairs. Comme un pied-de-nez à la morosité ambiante, un clin d'œil à notre envie partagée de créer, d'innover et de construire, et aussi de mieux nous connaître».

Mettre plus en valeur les réussites

Il rappelait aussi les impressionnants chiffres de l'économie monégasque : 4,48 milliards d'euros de PIB (progression de 0,9% en volume sur une année) et ceux des entreprises monégasques qui réussissent l'exploit d'être 4 000 sur un petit territoire. « Elles emploient plus de 45 000 salariés pour un chiffre d'affaires cumulé de plus de 16 milliards d'euros », rappelait-il, avant d'expliquer que ces sociétés avaient« toujours su aller se confronter à la concurrence internationale».

>>DIAPO. Les Trophées du Club de l'Eco 2013 remis à Monaco

Des entreprises que Dominique Bernard, p.-d.g. du groupe Nice-Matin, aimerait voir mieux mises en valeur dans la presse : « Lorsque l'on parle des entreprises, c'est trop souvent pour parler des choses qui vont mal, comme les plans sociaux. Il faudrait insister plus, y compris dans nos titres, sur les réussites, les belles histoires familiales ».

De belles histoires, de belles réussites, le club de l'éco de Monaco-Matin en accueille tout au long de l'année autour du responsable du développement éditorial deNice-Matin, Philippe Courtois, qui est régulièrement rejoint par le directeur des rédactions du groupe, Olivier Biscaye. Des rendez-vous qui permettent d'évoquer de grands sujets liés à l'économie monégasque ou mondiale.

« Un espace d'échanges au service de tous les acteurs de la Principauté », expliquait même hier soir un Michel Dotta heureux d'assister, grâce au Club de l'éco Monaco-Matin, à « un coup de projecteur sur des activités économiques monégasques souvent peu connues des 650.000 lecteurs de Nice-Matin ».

 


Le dossier complet sur iPad ou sur le Journal en ligne

Plus de trois cent vingt invités étaient présents, hier, dans les salons de l'Hermitage pour applaudir les six lauréats.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.