“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

DIAPO. 53e épisode pour le Festival de TV de Monte-Carlo

Mis à jour le 10/06/2013 à 14:49 Publié le 10/06/2013 à 08:01
Le prince Albert II, entouré de l’équipe de Crossing Lines avec notamment Donald Sutherland et Marc Lavoine.

Le prince Albert II, entouré de l’équipe de Crossing Lines avec notamment Donald Sutherland et Marc Lavoine. Cyril Dodergny

Je découvre la nouvelle offre abonnés

DIAPO. 53e épisode pour le Festival de TV de Monte-Carlo

Le 53e Festival de télévision de Monte-Carlo a démarré dimanche soir avec la projection en avant-première mondiale de la nouvelle série Crossing Lines en présence du prince Albert II.

Le 53e Festival de télévision de Monte-Carlo a démarré hier soir avec la projection en avant-première mondiale de la nouvelle série Crossing Lines en présence du prince Albert II

La cérémonie d’ouverture du Festival de télévision de Monte-Carlo avait hier des allures de Festival de Cannes.Pas seulement pour la tradition du tapis rouge, des gueules d’anges, des robes étincelantes et des fans fébriles. La pluie s’est en effet invitée, comme le mois dernier dans la cité du cinéma.

L’exercice est périlleux : parcourir les quelques mètres qui séparent la voiture du photocall où trépignent d’impatience les photographes.Comme par miracle, la pluie s’est arrêtée quelques minutes après le début de la cérémonie. Un caprice météo de bon augure pour la suite de l’événement, peut-être.

Bernard Montiel et l’animatrice Genie Godula ont joué les maîtres de cérémonie en accueillant les invités.Ces derniers se sont prêtés de bonne grâce au jeu de l’interview.Les fans amassés derrière les barrières ont ainsi pu profiter eux aussi des dernières infos distillées par les vedettes.

Ils ont ainsi pu apprendre quelques heureuses nouvelles.Sur le carnet rose, on notera donc la grossesse d’Ingrid Chauvin. L’arrivée du bébé est prévue en octobre : « Je vais mettre ma carrière entre parenthèses le temps de pouponner un peu, pour mieux revenir après! » Dans le même registre, c’est Eric Christian Olsen de la série NCISLos Angeles qui va devenir papa dans un mois et demi.

Les Feux de l’Amour en tournage ?

Sur le tapis rouge, on a également entendu que l’équipe des Feux de l’amour, l’inépuisable série du début d’après-midi, pourrait tourner quelques scènes en Principauté mercredi et jeudi.

Les stars du petit écran se sont prêtées de bon gré à la séance d’autographes, n’hésitant pas à aller saluer leurs fans et à poser pour la traditionnelle photo souvenir. Difficile de déterminer qui a provoqué le plus d’émotion dans la foule. Jesse Metcalfe, le petit nouveau – bien connu des amateurs de Desperate Housewives où il campait le rôle du jardinier sexy de Madame Solis – en a séduit plus d’une (y compris le jeune homme déguisé en Alice aux pays des merveilles qui s’était glissé parmi les admiratrices…).
Le prince Albert II a lui aussi signé quelques dédicaces avant de rejoindre les comédiens.

La cérémonie d’ouverture avait un goût d’avant-première avec la projection inédite de la toute nouvelle série Crossing Lines, en présence des acteurs au premier rang desquels Donald Sutherland et Marc Lavoine.

Cette 53e édition du Festival de télévision de Monte-Carlo se poursuit jusqu’à jeudi avec, en point d’orgue, la célébration du 40e anniversaire des Feux de l’amour, ce soir.

DIAPO. La cérémonie d'ouverture du 53e Festival de télévision de Monte-Carlo
 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.