“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Dialogue artistique entre Antiquité et présent à la villa Kérylos L'Hôtel Les Terrasses d'Eze , rénové, est ouvert depuis le 2 mai

Mis à jour le 09/05/2018 à 05:08 Publié le 09/05/2018 à 05:07
Les chambres.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Dialogue artistique entre Antiquité et présent à la villa Kérylos L'Hôtel Les Terrasses d'Eze , rénové, est ouvert depuis le 2 mai

beaulieu-sur-merEZE

La nouvelle exposition proposée par la villa Kérylos et l'association des Amis de la villa Kérylos, jusqu'au 31 mai, a pour objet l'un des textes les plus fameux de la Grèce antique : l'allégorie de la caverne de Platon.

Ce texte philosophique est abordé par les peintures de l'artiste crétois Kostis Moudatsos. Elles abordent le passage « de l'ignorance au bien excellent », notion typiquement grecque de la connaissance absolue, avec « les étapes pour y arriver » : la dialectique.

« Le prisonnier dans la caverne ne voit que des ombres » il imagine la réalité, « en avançant vers l'entrée, il distingue les formes et les couleurs » et se forge des convictions, « ensuite il accède à la réalité elle-même, aux sciences et à la pensée, avant d'entrer dans le monde des idées et du bien absolu », explique Kostis. Toute l'œuvre exposée se fait le reflet de ce cheminement, qui passe par les arts, les livres et la nature.

Cette exposition mêle donc intelligemment antiquité et modernité, pour rappeler que le seul remède à l'ignorance reste de tout temps l'éducation et la culture. Une leçon intemporelle et très visuelle qu'il ne faut pas rater.

En travaux intensifs depuis dix-huit mois, ce joyau de 4 étoiles, installé sur une gigantesque propriété de 19 605 m2, a bénéficié d'un lifting complet et d'une mise aux normes de sécurité incendie-accessibilité. Créé en 1989, ce géant célèbre de la Côte d'Azur a connu plusieurs rénovations mais aucune d'une telle envergure.

Démarrés en novembre 2016, les travaux ont duré dix-huit mois, dont nous nous sommes fait l'écho le 22 mars 2018, (le 26 mars, le palace a organisé une journée de recrutement, en vue, à terme, de l'embauche de 70 personnes). Ouvert depuis le 2 mai dernier, l'hôtel propose un sobre et séduisant design scandinave baigné de lumière naturelle, un majestueux spa de 290 m2 avec une piscine intérieure de 65 m2 et un espace bien-être de 100 m2 pour se relaxer, été comme hiver. La partie basse a été totalement réaménagée. Les invités bénéficiant de deux grands courts de tennis, d'un espace yoga en plein air et d'un jardin aromatique dont les fruits seront utilisés dans la cuisine de l'hôtel. Les chambres proposées sont classées en quatre catégories et le restaurant panoramique offre une vue imprenable sur la French riviera.

Cette rénovation a été encadrée par le cabinet villefranchois « LC Architectes », en partenariat avec le groupe italien « AM Engineering ».

Nouveauté oblige, de nombreuses réservations sont déjà validées pour les mois à venir...

Kostis Moudatsos devant l'une de ses œuvres.
Kostis Moudatsos devant l'une de ses œuvres. A. P.-B.
La piscine extérieure des « Terrasses d'Èze ».	(DR)

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.