“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Deux monstres sacrés du jazz et du rock progressif ont joué au Jazz à Juan avec le Prince Albert II en invité de marque

Mis à jour le 17/07/2019 à 10:33 Publié le 17/07/2019 à 11:45
L'illustre batteur du groupe Magma, Christian Vander.

L'illustre batteur du groupe Magma, Christian Vander. Photo Patrice Lapoirie

Deux monstres sacrés du jazz et du rock progressif ont joué au Jazz à Juan avec le Prince Albert II en invité de marque

Une des plus belles soirées musicales du festival Jazz à Juan s'est déroulée ce mardi 16 juillet dans la Pinède-Gould avec deux monstres sacrés du jazz et du rock progressif: Magma de Christian Vander et King Crimson de Robert Fripp.

C’était une soirée chère à la direction artistique du festival: faire revenir le rock progressif des années soixante-dix dans la Pinède-Gould.

Du coup, l’affiche Magma-King Crimson avait tout pour plaire. Sauf que le groupe britannique du guitariste Robert Fripp s’est isolé en coulisses, exigeant une séparation de plusieurs voiles noirs.

Pas de photographies, interdiction d’approcher les musiciens pour un selfie ou un autographe. Mais peu importe!

De leur côté, Magma et son illustre batteur se sont montrés plus accessibles. Physiquement et musicalement. On pourra juste regretter de ne pas avoir entendu le dernier morceau, Zëss, sorti le mois dernier.

Quoi qu’il en soit, les deux mille personnes qui s’étaient massées dans les gradins de la pinède, ont été ravies de soutenir deux grandes figures musicales. L’une du jazz et l’autre du rock progressif.

Deux groupes s’imposant véritablement comme les deux derniers dinosaures de ce monde artistique.

SAS Albert II de Monaco en visite à Juan

SAS le Prince Albert II de Monaco a assisté, mardi soir, aux concerts du festival Jazz à Juan.
SAS le Prince Albert II de Monaco a assisté, mardi soir, aux concerts du festival Jazz à Juan. Photo Patrice Lapoirie

Accueilli par Jean-René Palacio, directeur artistique de Jazz à Juan, SAS le Prince Albert II de Monaco a assisté, mardi soir, aux concerts de Magma et de King Crimson.

Il a été ovationné au moment de saluer les deux mille personnes qui assistaient à cette belle soirée.

Le prince n’était plus revenu soutenir Jazz à Juan et son directeur artistique, depuis le 14-Juillet 2016, tragique journée marquée à jamais par l’attentat de Nice.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct