“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Des enfants créent un opéra au NMNM

Mis à jour le 28/02/2020 à 11:11 Publié le 28/02/2020 à 11:11
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Des enfants créent un opéra au NMNM

Dans le cadre de l’exposition Variations, organisée pendant ces vacances d’hiver, le Nouveau Musée national de Monaco a décidé de laisser s’exprimer les plus jeunes.

Dans le cadre de l’exposition Variations, organisée pendant ces vacances d’hiver, le Nouveau Musée national de Monaco a décidé de laisser s’exprimer les plus jeunes.

Depuis lundi, ils sont six stagiaires à travailler main dans la main, sous l’œil avisé de Leslie Astier, la médiatrice du musée.

Leur objectif ? Mettre en scène un opéra miniature. Alors, même s’ils se détachent des histoires d’amour impossibles ou de trahison, les stagiaires veulent faire une création originale. Preuve que l’opéra s’apprécie à tout âge.

Écrire une histoire

« Et si on faisait intervenir un personnage pour raconter l’histoire ? »

À tour de rôle, les enfants s’interrogent sur la meilleure manière de rendre l’histoire cohérente. En binôme, chacun a un acte de la pièce à écrire. Et en quelques minutes, les idées fusent. Si ce stage n’a pas vocation à enseigner le solfège, ne vous inquiétez pas, les enfants savent bien où ils sont tombés. L’opéra n’est pas que de la musique. C’est aussi de la mise en scène. Les petits stagiaires laissent donc parler leur imagination.

« Tout est organisé pour donner du sens à leur histoire. Il faut qu’ils échangent constamment pour ne pas perdre le fil », explique la médiatrice. Les enfants ont pour la première fois la chance d’être dans la peau d’un metteur en scène. Sensibiliser les enfants au théâtre, mais aussi leur apprendre la cohésion de groupe, l’entraide, tout en les plongeant dans un univers artistique inconnu.

Ce qui semble convaincre tous les participants. En quelques minutes, une belle synergie ressort de ce travail de groupe. Soit un ingrédient en plus pour créer une véritable atmosphère.

Créer un décor en 3D

Malgré la forte implication des stagiaires, les petits Monégasques ne sont pas arrivés au bout de leurs surprises. Il reste encore un travail essentiel à préparer : le décor. Inspiré des maquettes présentes dans l’exposition Variations, ce décor est réalisé grâce à une machine CNC fonctionnant par pilotage numérique. Ainsi, les enfants apprennent à savoir comment créer un opéra à partir des nouvelles technologies : « Ils s’intéressent beaucoup à la partie machine, c’est une nouveauté pour eux », précise Leslie Astier. Comme un puzzle à assembler, ils s’essayent à l’exercice à tour de rôle. Mais « ils n’ont pas le même recul que nous. Pour eux, c’est beaucoup plus simple ».

Leur connaissance du numérique impressionne la médiatrice. Les enfants s’investissent énormément dans la création de leur opéra. Le résultat promet d’être surprenant.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.